Vous êtes ici : Accueil > Nature > Environnement > Les avantages de la nouvelle chaufferie
Publié : 9 juin 2015

Energie propre

Les avantages de la nouvelle chaufferie

Comme annoncé depuis plusieurs jours, Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l’Union douanière est venu inaugurer la nouvelle chaufferie biomasse des Mureaux ce lundi 8 juin. Le journal a pu visiter les installations.

Lundi 8 juin 2015 à 10h20, la chaufferie biomasse des Mureaux (Yvelines) a été va inaugurée par Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l’Union douanière, François Garay, maire des Mureaux et président de la Communauté d’agglomération Seine&Vexin, et Yves Lederer, président de Coriance et de Mureaux Bois Energie (MBE).
La chaufferie bois fournit depuis cet hiver un chauffage à la fois écologique et économique aux nombreux logements et équipements qu’elle alimente, tels les résidences des Musiciens et Aristide Briand et la copropriété Macherues, le Pôle Molière et le groupe scolaire Marcel Pagnol. Au total, plus de 2 000 équivalents-logements sont concernés.


Dans le cadre d’une Délégation de Service Public (DSP), la commune a confié depuis le 3 mai 2012 à MBE un programme de rénovation et de développement des réseaux de chaleur sur les Mureaux. Cette nouvelle chaufferie « biomasse », construit à proximité de l’ancienne à gaz dans le quartier des Musiciens, permet l’interconnexion des réseaux de Grand Ouest-Vigne Blanche et des Musiciens, existant depuis 1973. Elle offre également une extension afin d’offrir aux habitants une chaleur écologique et un coût stable.

D’un point de vue écologique, c’est 72% de la chaleur distribuée sur le réseau provient de la combustion de « biomasse » (bois), une ressource récoltée dans un rayon de 100 km. Cela évite une rejet de 6 500 tonnes de CO2 par an. Les rejets de la chaufferie, plus exactement des deux chaufferies à bois ( une de 4,2MW et l’autre de 1,6 MW) sont rigoureusement surveiller par des capteurs. Cela ne doit pas dépasser un seuil de 400 et le seuil actuel est d’environ 170. Les cendres sont récupérées et envoyées en retraitement comme les particules fines envoyées en biodégradation.

Les canalisations sont rénovées, le confort thermique des usagers est assuré et la chaufferie gaz (de 8,5MW) et la centrale de cogénération (1,5MW), rénovées également, vont assurer l’appoint et le secours.
En terme d’économie, le tarif reste stable. La TVA est à taux réduit sur l’ensemble de la facture à la fourniture de chaleur issue à plus de 50% d’énergies renouvelables.
Elle a créé plus de 12 emplois direct et indirects.
Il n’est pas exclu que dans l’avenir le champ d’action de cette chaufferie « biomasse » ne s’étend.

Post-scriptum

La construction de la chaufferie bois et le développement du réseau représentent un investissement de 9 millions d’euros pour MBE (Les Mureaux Bois Energie), exploitant de l’installation. MBE est une filiale du groupe Coriance, entreprise spécialisée dans la mise en œuvre de solutions écologiques pour les réseaux de chaleur. Les travaux sont réalisés avec le concours financier de l’ADEME Île-de-France à hauteur de 1 399 203€, de la Région Île-de-France à hauteur de 680 210€ et de l’Union européenne à hauteur de 250 000€.