Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Vœux 2017 aux Mureaux : une année pour se projeter vers demain(Webtélé2R/SeineTV)
Publié : 7 janvier

Voeux 2017

Vœux 2017 aux Mureaux : une année pour se projeter vers demain(Webtélé2R/SeineTV)

Samedi 7 janvier 2017, François Garay, maire des Mureaux, a invité tous les habitants représentatifs de la commune, ainsi que des élus extérieurs, au COSEC Pablo-Néruda pour leur présenter ses vœux pour la nouvelle année. Des vœux qui sont très tournés vers demain et les Mureaux 2030.

Décorée avec des représentations des moyens de déplacements à venir aux Mureaux comme le RER E (EOLE) ou le tramway du ciel (projet de tramway entre les Mureaux et Meulan-en-Yvelines) mais également du grand logo de «  Les Mureaux 2030  », la salle du COSEC Pablo-Néruda a accueilli les nombreux invités aux vœux 2017 de François Garay, maire de la commune, à partir de 16h30.

Nouveau conseil municipal des jeunes

Animée dans un premier temps par les talents amateurs du conservatoire Gabriel-Fauré, la salle s’est remplie petit à petit par les personnalités locales faisant la force des Mureaux. Puis, Monsieur le maire, après avoir accueilli tous les invités à l’entrée, est monté sur l’estrade en compagnie du conseil municipal, du conseil municipal des enfants mais aussi du nouveau conseil municipal des jeunes. Ce dernier a vu le jour cette année, enfin en novembre 2016, pour une mandature de 2 ans. Il est composé de jeunes entre 12 et 18 ans. Certains anciens membres du conseil municipal des enfants ont voulu poursuivre leurs engagements envers la commune, a expliqué Bernard Durupt, premier maire-adjoint et maître de cérémonie de cette soirée, afin de présenter ce nouvel outil de formation à la citoyenneté.

Bernard Durupt a donné la parole aux représentants du conseil municipal des enfants, dans un premier temps, afin qu’ils présentent leurs vœux pour l’année 2017 et également la façon dont ils participent à la vie de la cité. Ils ont, par exemple, présenté leur maquette représentant leur vision de la commune des Mureaux en 2030, faisant écho à «  Les Mureaux 2030 », un grand ensemble d’expositions, de réunions publiques et de consultations pour présenter l’évolution de la commune à ses habitants. La maquette était d’ailleurs présente dans la salle.


Puis cela fut le tour des représentants du nouveau conseil municipal des jeunes, qui ont représentés leurs vœux également aux personnes présentes dont le président du conseil départemental des Yvelines, Pierre Bédier, et le président de la Communauté Urbaine du Grand Paris Seine&Oise (GPS&O), Philippe Tautou. Évidemment, de nombreux maires des communes de GPS&O étaient également pour cette cérémonie de vœux, dont les deux conseillers départementaux des Yvelines locaux, Yann Scotte, maire d’Hardricourt, et Cécile Zammit-Popescu, maire de Meulan-en-Yvelines.

Puis Bernard Durupt a introduit François Garay afin qu’il vienne prononcer son discours relatif à ses vœux pour 2017.

Un discours qui fait le bilan l’année écoulée mais projetant également la commune, et pas que, dans les années à venir.
François Garay est revenu sur l’année 2016 ; sur les prix remportés par la ville comme sur les réussites sportives. Il évoque la victoire de Tony Yoka (enfant des Mureaux) aux Jeux Olympiques de Rio et à la participation du boxeur muriautin Eli Konkie à ces mêmes jeux. D’ailleurs, François Garay va soutenir la candidature de Paris pour les Jeux Olympique de 2024. Une candidature qui est pour lui importante pour l’Île-de-France, le département, pour le Nord des Yvelines et pour GPS&O. Pour mémoire, les Mureaux est site Olympique puisque des épreuves s’y sont déroulées lors des JO de 1924. Et c’est en 2017 que la ville accueillant les JO de 2024 va être désignée.

François Garay est revenu sur le drame de Magnanville et sur le 14 juillet endeuillé à Nice. Il a évidemment parlé de la naissance de GPS&O, évoquant sa position de vice-président ainsi que les commentaires de certains jugeant que la mise en place de la Communauté Urbaine est trop lente tout en rappelant que d’autres disaient que sa création était trop rapide. Sa volonté est de faire en sorte que GPS&O soit un partenaire dans les projets et le développement de la ville. Du coup, Monsieur le maire rebondit sur «  Les Mureaux 2030  » et l’évolution future de la commune (le pôle Léo-Lagrange, RER E, Ariane 6, la rénovation urbaine centrée sur les Bougimonts par exemple, le tramway du ciel...). Son discours projette l’évolution actuelle et très future des Mureaux faisant de cette année 2017 une année charnière.

« Je ne serai pas candidat » !

Pour 2017, François Garay présente les échéances électorales et précise en faisant de l’humour autour de l’élection présidentielle : «  Je ne serai pas candidat ! » Evidemment, les élections à venir sont importantes. Il présente plusieurs orientations ou idées mais souligne le fait que pour avancer il faut : « une France unie ! »
La cérémonie s’est terminée sur les bons vœux de Monsieur le Maire pour 2017.