Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Philippe Tautou tend la main aux élus pour aller plus loin
Publié : 21 janvier

Vœux 2017

Philippe Tautou tend la main aux élus pour aller plus loin

L’intercommunalité a du mal à passer comme « cadre territorial » pour tous les habitants et les élus des 73 communes de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O). Pour inverser cette donne, Philippe Tautou, maire de Verneuil et président de GPS&O, a tenté, le 16 janvier 2017, de renouer le dialogue avec "tous les élus" du territoire présents à la cérémonie de vœux de Verneuil-sur-Seine.

Un cadre magnifique et une ambiance conviviale étaient les ingrédients de cette cérémonie du 16 janvier qui a marqué la véritable rentrée politique des élus de notre « grand » territoire. Philippe Tautou et les élus vernoliens savent recevoir comme l’a indiqué Julien Fréjabue, un des inconditionnels du président Tautou : C’était « [un] vrai plaisir d’avoir pu renouer avec les traditionnels vœux [après une rupture en raison des attentats du janvier 2016]. Un moment de rencontres et d’échanges nombreux que j’affectionne tout particulièrement, un beau film sur [la] ville, un discours dynamique de Philippe Tautou, et une forte pensée pour Eric Gloriant [conseiller municipal qui est décédé suite à une longue maladie] qui ne devait pas être bien loin... »

Le futur du territoire et de la nation

Philippe Tautou, étant dans son meilleur élément et parmi ceux et celles qui le suivent depuis des années, a fait un discours éminemment politique à la fois sur l’avenir du territoire intercommunal et sur l’avenir de la nation. D’abord, il a fixé le cadre de son action qui va s’articuler autour du cadre de vie (logement), du développement économique (emploi) et des transports. Avec ce socle et ayant « une vision » du territoire, le président Tautou a fait remarquer que « il a, avec son équipe, travaillé pour que cet outil intercommunal soit en place » ; à part la voirie, toutes les compétences ont été intégrées sans trop de problèmes (sic). M. Tautou a formulé le vœu « d’incarner l’ambition qu’il porte pour ce territoire ». Ainsi, il veut convaincre tous ceux et celles qui doutent de l’efficacité de l’intercommunalité. Pour lui, cet outil est désormais incontournable et prouvera son caractère efficace. Par ailleurs, il aiderait l’action des maires, élus en 2014, car il est « complémentaire » de leurs ambitions. D’ailleurs, comment imbriquer les projets communaux dans « la vision intercommunale  », avec la méthode de Philippe Tautou ? Quel est le projet intercommunal ? Il a laissé ces deux questions clés pour les technocrates ! Les habitants continuent à s’interroger.

Une métaphore canine

Ainsi, 2017 serait une année de l’accélération et de mise en cohérence des projets. Par une réponse collective et par une sorte de magie, tout ira mieux car « on avance mieux, plus vite et plus loin » avec la communauté urbaine GPS&O. Il ne faut pas chercher la petit bête comme le font certains «  frondeurs et gauchistes  » qui sont assimilés à des chats qui expliqueraient la situation actuelle : « Ce n’est pas moi, c’est la faute aux chiens ! » Cette métaphore peu claire pourrait nous conduire à nous interroger sur le rôle de chacun(e). Qui est le chat ? Qui sont les chiens ? Nous pourrions rétorquer la même chose au président de GPS&O si nous étions à la tête du gouvernement.

Justement, à l’échelle nationale, Philippe Tautou a formulé des vœux pour un changement de cap après les trois rendez-vous politiques de 2017 avec l’élection présidentielle, puis les législatives et les sénatoriales. En somme, selon l’analyse de M. Tautou, c’est la fin d’un mandat qui s’achève par le bas avec désinvolture et sans timonier. Philippe Tautou, à l’aise à droite et dans un milieu conservateur, a affirmé vouloir un mandat clair pour un nouveau gouvernement qui aura la légitimité du peuple dans toutes les instances politiques du pays. Il a réitéré son appui envers les hommes et les femmes politiques des Yvelines qui vont dans cette direction.

En attendant que ces vœux s’exaucent, Philippe Tautou a remercié tous les personnes qui œuvrent pour la mise en place de son intercommunalité GPS&O et des services afférents. Entre temps, le président Tautou a exhorté les convives, et notamment les maires des 73 communes, à apporter aux concitoyens des services et des équipements que les habitants attendent dans les meilleurs conditions. Avec quel moyens ? Rendez-vous l’année prochaine pour des éléments de réponse à cette question importante.