Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Bien-être > Frédéric Mazurier : « La population d’Yvelines Nord nous fait confiance ! (...)
Publié : 26 janvier

Voeux 2017

Frédéric Mazurier : « La population d’Yvelines Nord nous fait confiance ! »(WEBTELE2R/SeineTV)

En ce jeudi 26 janvier 2017, Frédéric Mazurier , Directeur du Centre Hospitalier Intercommunal Meulan Les Mureaux, a présenté son bilan pour 2016 et ses vœux pour 2017 tout en remettant les médailles du travail ; Argent, Vermeil et Or, à son personnel.

C’est dans la salle Marcel Larcher du Centre Brigitte Gros à Meulan-en-Yvelines, que Frédéric Mazurier, Directeur du Centre Hospitalier Intercommunal Meulan Les Mureaux (CHIMM) a présenté ses vœux 2017 en compagnie de François Garay, Maire des Mureaux et Président du Conseil de Surveillance de l’hôpital. Ce poste de Président du Conseil de Surveillance, il l’alterne chaque année avec le maire de Meulan-en-Yvelines, Cécile Zammit-Popescu, également Conseillère Départementale des Yvelines, présente dans la salle lors des vœux.

Avant de commencer leurs discours de vœux et en raison d’un retard de Monsieur de Maire des Mureaux, totalement indépendant de sa volonté, la cérémonie, bousculée dans son protocole habituel, a commencé par la remise des médailles du travail. Effectivement, la remise des médailles du travail de la promotion du 1er janvier 2017 a débuté cette célébration. Elle a honoré les membres du personnel du CHIMM par des médailles d’Argent (20 et +), de Vermeil (30 et +) et d’Or (35 et+). La remise est à retrouver en détail dans le reportage vidéo à venir.

Monsieur Mazurier a ensuite commencé son discours de vœux, qui a pris la forme d’un bilan et d’une présentation des objectifs 2017 du CHIMM. Il souligne le fait que durant l’année 2016 : « le CHIMM a été particulièrement impacté par la mise en œuvre de son projet médical… de son plan de retour à l’équilibre…par la mise en place des instances du Groupement Hospitalier de Territoire des Yvelines Nord (GHT). »

Hausse de l’activité mais inférieure aux prévisions

L’objectif de retour à l’équilibre n’a pas été au rendez-vous mais pour de bonnes raisons : l’activité en augmentation mais inférieure aux prévisions et la « forte maîtrise  » des charges en diminution constante et importante. A noter aussi que le déménagement de l’activité d’oncologie, dont le Maire des Mureaux en parla également dans son discours, a contracté le budget d’environ 3 millions d’Euros en recettes comme en dépenses. Cependant cela est «  en passe d’être surmonté  ». L’activité Médecine du CHIMM a augmenté de 10% et le Poids Moyen du Cas Traité (PMCT) et les Durées Moyennes de Séjours (DMS) sont entrain d’être conformes aux références nationales. Il souligne la réussite d’installation du court séjour gériatrique du site de Bécheville à celui de Meulan, de la création de l’hospitalisation de jour multi médicale et remercie du coup les équipes de ce pôle. Il évoque aussi le repli « d’une année sur l’autre par rapport aux prévisions…avec cependant des évolutions contrastées » des pôles Chirurgie, Anesthésie, Réanimation, Gynécologie, Obstétrique et Urgences. Mais globalement, le fonctionnement est efficace et attractif. «  La population d’Yvelines Nord nous fait confiance !  » : conclut Frédéric Mazurier pour imager l’attractivité et l’efficacité du CHIMM ainsi que les services rendus. L’activité psychiatrique a une activité très soutenue et il évoque le fait que le Centre Médico-Psychologique (CMP) est au centre d’une réflexion avec le Maire des Mureaux. Bien sûr le CHIMM subit des réaménagements car il est inscrit dans le contexte du PREF. D’ailleurs, Monsieur Mazurier a remercié toutes les équipes du CHIMM pour avoir aider à la bonne réussite de ses réaménagements.
Au niveau du plateau technique, le scanner et la mise en place d’un automate de dispensation de médicaments dans l’EHPAD est à l’ordre du jour. Cette automate va par la suite être étendue aux patients de SSR et de psychiatrie. D’autres évolutions et améliorations sont à venir avec une révolution numérique pour la gestion des rendez-vous médicaux ou des lits.

Le Campus en réflexion

Avant d’en venir, au GHT, Monsieur Mazurier présente un peu les activités du CAMPUS du CHIMM situé sur le site de Bécheville. Il a besoin de locaux plus solides que les préfabriqués actuels. C’est pour cette raison qu’il y a ouverture d’une réflexion associant les principaux partenaires : l’Agence Régionale de la Santé, le Conseil Régional d’Île-de-France, le ce lui du Départemental des Yvelines, le GHT et la Communauté Urbaine du Grand Paris Seine&Oise. Ce CAMPUS accueille 700 étudiant(e)s sur 5 instituts de formation et des cursus médico-sociaux. D’ailleurs, François Garay, dans son discours, est revenu sur la question en raison du rachat du Campus EDF qui est juste à côté. «  Pourquoi avoir deux campus l’un à coté de l’autre alors qu’il suffit d’en faire qu’un ?  » Effectivement l’ancien Campus EDF doit devenir un lieu de formation sur les mobilités et les activités énergétiques. Pourquoi ne pas tout regrouper, telle est la question que pose François Garay ?

Le GHT

Depuis le 1er juillet 2016, le GHT des Yvelines Nord est « une réalité  ». « Le CHIMM…entend y prendre toute sa place : incontournable et ambitieux, dans le respect, l’échange et le dialogue… » : précise son Directeur. Les échanges et les dialogues doivent donc prôner avec les partenaires publics mais aussi privés. « C’est dans ces conditions qu’il mène des partenariats ou propose des réorganisations qu’il demande d’évaluer  » explique Monsieur Mazurier. Il site en exemple le transfert de l’oncologie sur le CH de Mantes ou la proposition de réorganisation de la permanence territoriale de soins en orthopédie. En parallèle, François Garay dit que pour défendre le CHIMM, ce dernier doit conserver un socle avec les Urgences, la Maternité et les lieux d’intensités (comme l’orthopédie). Il prône également la discussion et l’échange avec le public et le privé, tout en ajoutant que le CHIMM doit mettre en avant son pôle psychiatrie.
Frédéric Mazurier a voulu terminer son discours en revenant sur ce qu’il appelle « l’actualité du CHIMM  » comme l’obtention de l’accréditation COFRAC, l’inscription comme établissement référent pour le CEGGID (Centres Gratuits d’Informations, de Dépistage et de Diagnostic) ou les mises en avant de l’établissement dans les journaux le citant en exemple. Il a évoqué les manifestations organisées par le CHIMM comme la Semaine Bleue pour les personnes âgées ou la journée contre le SIDA.
Le CHIMM s’est montré dans de nombreux rendez-vous avec les usagers autour de sujets liés à la Santé et à ses activités comme la « Journée inter-CLUD ».
Pour conclure et en parallèle aux efforts faits actuellement dans la région pour accueillir en 2024 les Jeux Olympiques, Monsieur Mazurier a comparé le CHIMM à un athlète : «  Pour le CHIMM comme pour tout athléte, il ne s’agit pas de rafler les médailles, de faire parler de lui ou d’être au-dessus des autres, mais plutôt de donner le meilleur de soi-même, de vivre ce dépassement comme un obstacle surmonté ou un problème résolu. »