Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Logement > Mantes Université poursuit sa transformation urbaine
Publié : 2 février

Urbanisme dans le Mantois

Mantes Université poursuit sa transformation urbaine

Le quartier de gare Mantes Université dessiné par l’urbaniste Bruno Fortier, initié et piloté par l’EPAMSA, va être desservi en 2024 par deux stations du RER E (Mantes-la-Jolie et Mantes-Station) et va accueillir 80 logements et un centre de loisirs.

L’opération d’aménagement la plus visible par les habitants du Mantois poursuit désormais sa profonde transformation urbaine sur des friches ferroviaires. Après avoir signé avec l’EPAMSA les actes de vente en décembre 2016, la SCNF et ICF lancent la construction de 80 logements et d’un centre de loisirs sur le premier terrain acquis en régime de décote (loi du 18 janvier 2013). La livraison est prévue dans 18 mois.

Reconstruire sur des friches industrielles

Aujourd’hui, la SNCF et ICF s’engagent dans le nouveau quartier de Mantes Université en construisant un nouveau centre de loisirs, des locaux associatifs et 80 logements sociaux pour les salariés de la SNCF. La parcelle du projet (lot 4.5), situé à la fois sur les communes de Mantes-la-Ville et de Buchelay, correspond aux terrains acquis par l’EPAMSA sous le régime de la décôte (loi du 1 janvier 2013) auprès de RFF.
Le projet immobilier a fait l’objet d’une consultation dans le cadre d’un groupement de commande ICF et SNCF. C’est le couple constructeur-concepteur formé par Bouygues et les architectes Cédric Petitdidier et Vincent Prioux qui a été désigné.

Le centre de loisirs

Sur 850 m², il va accueillir des enfants de 3 à 12 ans. Il va disposer d’une bibliothèque et de locaux associatifs et d’un espace extérieur de jeux de 600 m². L’actuel centre de loisirs continue d’accueillir du jeune public jusqu’à son déménagement dans le nouveau bâtiment.

Les 80 logements sociaux

Les 5400 m² SDP seront gérés par ICF – La Sablière. L’immeuble accueillera 80 appartements en R+ 5.

Mantes Université, inventer le futur quartier de gare

Mantes Université à l’intersection des communes de Mantes-la-Ville, Buchelay et Mantes-la-Jolie s’inscrit dans la dynamique du Grand Paris du logement et de l’aménagement durable visant à livrer 1,2 million de nouveaux logements d’ici à 2030. L’emprise foncière s’étend sur 47 ha.

Pour Xavier Hemeury, directeur général de l’EPAMSA «  Le futur quartier de gare Mantes Université bénéficie d’un positionnement exceptionnel et constitue une opportunité unique de développement. La reconquête des friches industrielles et ferroviaires au cœur de la ville, proches du pôle gare desservi par EOLE à l’horizon 2024, permet d’envisager l’aménagement d’un nouveau quartier urbain, équilibre, diversifié et ambitieux.  »