Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Animations > Ouverture de Ciel en Seine avec les Bogdanoff(Webtélé2R/SeineTv)
Publié : 7 mars

Festival Ciel en Seine

Ouverture de Ciel en Seine avec les Bogdanoff(Webtélé2R/SeineTv)

Lundi 6 mars 2017, la première édition du Festival "Ciel en Seine", 1er festival de l’espace en Île-de-France, s’est ouvert à 20h45 l’Espace des Habitants des Mureaux avec une conférence animée par les incontournables frères Bogdanoff : Igor et Grichka.

En 2018, la ville des Mureaux va de nouveau être le présidente des villes d’Ariane. C’est-à-dire des villes où se trouve une usine construisant la belle fusée Ariane. Dans cette perspective et pour rappeler que Les Mureaux est le berceau historique du lanceur "Ariane" et de l’aviation, un Festival "Ciel en Seine" s’est ouvert ce lundi 6 mars et va se dérouler jusqu’au 12 mars 2017. La ville rend ainsi hommage à son héritage.

Les Bogdanoff en ouverture

Pour ouvrir cette semaine consacrée à l’air et à l’espace à travers ce 1er festival de l’air et de l’espace d’Île-de-France, quoi de mieux que les deux plus célèbres présentateurs et vulgarisateurs de la cosmologie et des sciences spatiales que sont Igor et Grichka Bogdanoff. Ces derniers sont venus présenter une conférence sur le tourisme spatiale devant une salle comble. 250 personnes avaient, de base, réservé leur place et leur soirée pour écouter les frères Bogdanoff, les présentateurs de la célèbre émissions "Temps X" et de nombreuses autres. D’ailleurs, il se pourrait bien qu’ils reviennent dans les petits écrans d’ici peu.


Le lien avec l’Espace

Avant d’en venir à la conférence, Dieynaba Diop, maire-adjointe à la culture, et Boris Venon, Conseiller municipal délégué (Innovation, nouvelles technologies, information et image de la ville), ont ouvert le festival en rappelant le lien unissant la commune des Mureaux et l’espace sous les yeux de Hugues Emont, Directeur du site d’Airbus Defence and Space des Mureaux.

Boris Venon a également rappelé que le spatiale représente 6% du produit intérieur brut de l’Europe et que ce festival va permettre de lier le scientifique et le spatial. Et cela n’est pas une chose simple à faire.
De nombreuses animations sont prévues (lien vers le programme du festival), mais ce soir, en plus de pouvoir rencontrer les frères Bogdanoff, des baptêmes de l’air en montgolfière étaient à gagner par tirage au sort après la conférence, histoire d’avoir un aperçu d’un vol spatial.

Le tourisme spatial avec les Bogdanoff

En parlant d’aperçu, les frères Bogdanoff ont donné un aperçu des distances dans l’espace, de l’origine de l’univers, de la cosmologie et sur les possibles techniques de tourisme spatial.
Ils ont été à la fois très précis, comme lorsque Grichka donne avec précision les formules mathématiques liées aux constantes et aux lois de l’univers, mais aussi assez vulgarisateurs pour faire entrer le public dans l’aventure qu’ils ont narré. Pour comprendre leurs capacités à détendre le public, il faut simple revenir sur la première question que pose Grichka : « Qui est qui ? Ou plus exactement comment distinguer Grichka d’Igor ? »
Les Bogdanoff ont ce don de faire comprendre des choses complexes simplement et avec humour. En plus, ce soir aux Mureaux, ils avaient un avantage. Une bonne partie de la salle était remplie par des personnes travaillant à Airbus, donc des personnes susceptibles d’avoir de bonnes bases. Et cela s’est vu durant la seconde partie de la soirée, plus courte que la première, où Igor et Grichka ont échangé avec le public sur des questions assez pointues posées par ce dernier public. Mais ils savent garder le sens de l’autodérision. Par exemple, lorsqu’une personne pose la question : « Croyez-vous en une vie extraterrestre ? », ils répondent d’abord : « Évidemment ! Nous en sommes la preuve ! » avant de présenter une réponse plus construite et rationnelle.
Tout au long de leur conférence, les Bogdanoff ne cesseront de faire les louanges de la fusée "Ariane" et donc du savoir-faire des muriautins.