Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Transports > Eddie Aït dénonce une fermeté à venir de la sécurité dans transport (...)
Publié : 15 mars

Transports publics

Eddie Aït dénonce une fermeté à venir de la sécurité dans transport franciliens

L’annonce du STIF du 13 mars dernier sur la sécurité dans les transports en Île-de-France a fait réagir Eddie Aït, le président du Groupe Radical au conseil régional.

Le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF), présidé par Valérie Pécresse, présidente Les Républicains (LR) de la région Île-de-France, a annoncé le lundi 13 mars 2017 plusieurs mesures visant à renforcer la sécurité dans les transports franciliens.

Eddie Aït, le président du Groupe Radical (Parti Radical de Gauche) au Conseil régional d’Ile-de-France, membre de la Commission « Transports », constate avec amertume que « c’est une nouvelle fois une opération de communication de Valérie Pécresse qui ne fait que prolonger et renforcer à la marge des dispositifs existants. Nous demandons des mesures concrètes et de proximité visant à faciliter la prévention, la médiation et la réactivité des forces de sécurité ».

Pour l’élu des Yvelines, « Cela passe par la constitution d’un réseau de points de signalements et de secours, au plus près des usagers, au sein des principales gares et stations de métro et de bus. Je demande aussi la création d’une campagne de prévention régionale et la mise en place d’un réseau d’intervenants à destination des lycées et des entreprises de la région. Ils effectueront des séances d’information et de prévention sur les incivilités, le harcèlement et les agressions notamment à l’encontre des femmes, premières victimes de ces agissements et pourtant largement oubliées par Valérie Pécresse ».

Pour conclure sa réaction, Eddie Aït déclare : « Développer des outils d’intervention rapide, de proximité et encourager la prise de consciences et les solidarités entre les citoyens sont les deux faces d’une même pièce qu’il s’agit de renforcer conjointement  ».