Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > De Fleury candidat du PCF dans la 9e et soutien de Mélenchon(WEBTELE2R/SeineTV)
Publié : 6 avril

Législatives 2017

De Fleury candidat du PCF dans la 9e et soutien de Mélenchon(WEBTELE2R/SeineTV)

Jeudi 6 avril 2017, Thibaud de Fleury se présente à l’élection législative dans la 9ème circonscription des Yvelines sous les couleurs du PCF et soutient le candidat Mélenchon à la présidentielle.

C’est dans le local de l’Avancée aux Mureaux, que Thibaud de Fleury a tenu une conférence de presse pour présenter sa candidature à l’élection législative dans la 9ème circonscription des Yvelines. Il se présente sous l’étiquette du Parti Communiste (PCF) et soutient Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle. « Mon candidat s’est Jean-Luc Mélenchon ». C’est la seconde fois que ce jeune homme de 29 ans travaillant dans la grande distribution se présente à un mandat électif seul. La première fois, il s’est présenté au cantonale et il a fait 14,5%.
Monsieur De Fleury inscrit sa candidature dans une démarche locale et soutient le candidat de la France Insoumise : Jean-Luc Mélenchon.

Un programme en 5 sujets

Thibaud de Fleury a présenté les cinq sujets de sa campagne tout en signalant durant sa conférence de presse qu’un député n’a pas «  les clés économiques de son territoire  », soulignant ainsi que son programme s’inscrit dans une démarche nationale qui aura des retombées sur le local.
Son premier sujet de campagne est l’emploi et le pouvoir d’achat qui, selon lui, ont été sacrifiés lors des deux derniers mandats présidentiels. Il veut relancer les salaires et le pouvoir d’achat pour relancer la machine économique. Exemple, le SMIC va passer à 1800 euros brut au début du mandat de Mélenchon et va passer progressivement à 1500 net durant le mandat. S’il est élu, il va voter la loi qui remettra la retraite à 60 ans. Il veut un investissement plus important dans les services publics, dans les quartiers populaires et dans les campagnes.
Le second sujet qu’il aborde est, d’ailleurs, le maintient des services publics à la campagne et retour à un rapport républicain entre la police et les citoyens avec la police proximité, ainsi qu’aller contre les comportements déviants. Thibaud de Fleury dit avoir été profondément marqué par ce qui est arrivé à Théo, Adama Traoré ou encore Rémi Fraisse.

Le troisième sujet qu’il aborde est celui du changement du mode production actuel surtout au niveau agricole, avec des filières plus courtes en favorisant une agriculture de proximité : du producteur au consommateur. Évidemment, Monsieur De Fleury souhaite le développement de l’agriculture Bio en soulignant le fait que : « Plus il y aura de produits Bio plus leur prix baissera !  » Il veut une agriculture respectueuse des sols, des animaux (référence à l’abattoir de Houdan), et de la santé de la population.

Le quatrième sujet qu’il aborde est celui de la corruption au sein des hommes politiques. Un sujet qui secoue cette élection présidentielle. Il veut : « mettre fin à la corruption dans notre système politique ». Il souhaite interdire aux élus condamnés pour corruption de pouvoir être réélu à vie. Il est également contre la concentration du pouvoir médiatique dans les mains de groupes industrielles. Il dénonce ici un certain lobbyisme en plein développement.

Son cinquième sujet qu’il aborde est celui du logement sur lequel il s’arrête en rappelant que la France est là face un gros problème. Il faudrait selon lui la construction de 200 000 logements par an pour le résoudre. Il prend l’exemple des Mureaux où, selon lui , 2000 personnes sont en attente d’un logement social. Il veut que l’État investisse dans la construction de logements sociaux, qui respectent l’environnement (HQE) en lien avec la transition énergétique. Évidemment, il souhaite le plafonnement des loyers, de la taxe d’habitation et l’interdiction des expulsions locatifs. En lien avec les droits des citoyens, il veut également l’accès à l’eau et donc plus de coupure d’eau ainsi que la gratuité du 1m3 d’eau.

Durant sa présentation, Thibaud de Fleury a aussi dit qu’il voulait « la Paix dans le Monde  ». A cela il ajoute : « Cela fait miss France n’est-ce pas !  » En disant cela, il a souhaité souligner l’implication de l’Europe dans les conflits qui ont déstabilisés le Moyen et le Proche Orient, dont les conséquences sont les attentats en France. Au lieu d’être des facteurs de guerre, Thibaud de Fleury souhaite que la France soit un facteur de paix non guidé par des intérêts financiers.