Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Mémoire > La chaufferie de Grand Ouest en démolition
Publié : 14 avril

Démolition aux Mureaux

La chaufferie de Grand Ouest en démolition

Depuis le 30 août 2016, un permis de démolition a été édité pour démolir la Chaufferie Grand Ouest et depuis le début avril 2017, cette dernière a commencé.

Dans le cadre d’une Délégation de Service Public (DSP), la commune des Mureaux a confié depuis le 3 mai 2012 à Mureaux Bois Énergie (BME) un programme de rénovation et de développement des réseaux de chaleur sur les Mureaux.
Cela s’est concrétisé le 8 juin 2015 par l’inauguration de la chaufferie biomasse des Mureaux (Yvelines) par Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l’Union douanière, François Garay, maire des Mureaux et président de la Communauté d’agglomération Seine&Vexin, et Yves Lederer, président de Coriance et de MBE.

Cette nouvelle chaufferie « biomasse », construit à proximité de l’ancienne à gaz dans le quartier des Musiciens, permet l’interconnexion des réseaux de Grand Ouest-Vigne Blanche et des Musiciens, existant depuis 1973. Du coup, la chaufferie Grand-Ouest allait devenir inutile et depuis le 30 août 2016, un permis de démolition a été donné et c’est l’Entreprise de travaux Brunel qui démolit actuellement la chaufferie.
La chaufferie Grand Ouest est située entre l’école Marcel-Pagnol et l’annexe maternelle de cette dernière école. La chaufferie a alimenté une bonne partie de ce quartier pendant très longtemps car le quartier pavillonnaire se situant juste à coté a été construit il y a un peu plus de 30 ans et elle était déjà là.
Depuis le 31 octobre 2016, des travaux de désamiantage et de déconstruction sont en cours mais depuis avril, les bâtiments de la chaufferie commencent à disparaître. Les cheminés étaient encore visibles au moment des photos mais elles vont disparaître pour bientôt appartenir à l’histoire urbaine de la ville.