Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Paul Deboutin, un débutant rôdé à la politique (Webtélé2R/SeineTV)
Publié : 5 juin

Législatives 2017

Paul Deboutin, un débutant rôdé à la politique (Webtélé2R/SeineTV)

Le candidat à la députation de la France insoumise de la 7e circonscription des Yvelines est enfin visible du côté de la rive gauche de la Seine. Paul Deboutin et Agnés Bertrand représentent les couleurs et les idées de Jean-Luc Mélanchon, le tribun de la Ve République qui veut tout chambouler en politique avec des diatribes qui étonnent les citoyens paisibles de cette circonscription.

Le J2R a interviewé Paul Deboutin en marge de la fête de Verneuil le 4 juin.

Voir Webtélé 2R et article ouvert à tous.

« J’ai décidé de m’occuper de politique plutôt que de la laisser s’occuper de nous », a-t-il lancé dans un interview avec nos confrères d’Yvelines Première. Classique introduction pour un jeune diplômé de Science Po Paris. Lors de l’interview avec la rédaction du J2R, nous avons bousculé un peu le candidat insoumis pour tester ses parades, sa réthorique et son niveau sportif. « L’habit ne fait pas le moïne », a-t-il répondu à nos provocations sportives de lutte (finale ?).

Sérieusement, Paul Deboutin a appris sa leçon politique et nous semble prêt à participer à la législature. Selon lui : « Il faut changer la loi et c’est au législateur de le faire pour que les choses aillent dans le bon sens ». Il a seulement oublié qu’il faudra une majorité à l’Assemblée nationale et actuellement les « insoumis » n’ont pas convaincu la majorité de votants. Les mélenchonistes auraient entre 11 et 13 % des intentions de vote au niveau national. Etant donnée l’absence de travail de terrain de ce groupe fort sympathique dans la 7e circonscription, M. Deboutin risque de ne pas être qualifié au deuxième tour des législatives, même s’il affiche une optimisme débordant (voir l’interview ci-après).

Sur le fond, il est dans tous les combats pour la solidarité (avec les réfugiés, avec les pauvres, avec les déshérités de la terre... entière). Il est pour une économie sociale et solidaire et pour une économie respecteuse de l’écologie. Il est contre les projets inutiles dans la Vallée de la Seine (voir NOPIVALS). Il se targue d’être défenseur du cadre de vie car l’urbanisation galopante conduit inexorablement à un monde moins sécurisé pour l’autonomie alimentaire. Il faut développer une autre économie et non plus se soumettre au « diktat capitaliste financier ». Enfin, dans une cohérence politique avec M. Mélenchon, Paul Deboutin prône une transition écologique qui serait l’épine dorsale d’un nouveau système démocratique, juste et équitable. Un vrai politique rôdé à l’exercice de la prise de parole politique !