Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > De Vaucouleurs s’impose dans la 7ème circonscription des Yvelines (...)
Publié : 11 juin

Législatives 2017

De Vaucouleurs s’impose dans la 7ème circonscription des Yvelines (Webtélé2R/SeineTV)

Au soir du 11 juin 2017 et du premier tour de l’élection législative dans 7ème circonscription des Yvelines, Michèle De Vaucouleurs a écrasé Arnaud Richard, le député sortant, avec une forte avance sur lui dans toutes les communes de la circonscription sauf à Tessancourt.

Partout Arnaud Richard, le député « Les Républicains ( LR/UDI) sortant, est perdant dans la 7e circonscription des Yvelines. Dans son fief de Triel-sur-Seine, à Chanteloup-les-Vignes , à Meulan-En-Yvelines et à Conflans-Sainte-Honorine la défaite, annoncée, est là pour lui. Michèle De Vaucouleurs, candidate la République En Marche (REM) s’impose et arrive première avec 40% des suffrages. Arnaud Richard se place second avec 21%. Le candidat de la France Insoumise, Paul Deboutin, arrive troisième avec 10%. Mme Ghislaine Senée, maire d’Evecquemont, est relegué à une décévante quatrième place. Dans les triangle de communes Verneuil-sur-Seine, Vernouillet et Triel-sur-Seine, Arnaud Richard a laissé des plumes. Mise à part les facteurs nationaux, certaines rancunes tenaces ont défait le sortant. En outre, la campagne de Christian Taillebois, l’aile la plus conservatrice de la droite, a réduit ses chances pour une semblable campagne victorieuse.

Interrogé par la rédaction, Arnaud Richard est K.O debout. Il n’a pas encore encaissé et réalisé cette défaite historique. « Je paie pour les autres, » a-t-il expliqué sans tout à fait croire à la sévère défaite aux urnes, qui s’annonce dans une semaine. Presque 20 points d’écart sera difficile à surmonter, mais certains militants aguerris y croient encore. Mme Catherine Arnou, maire de Chanteloup-les-Vignes a souligné qu’en 2012 « il fallait aussi remonter une pente malgré la déferlante rose ». Or, les chiffres à l’époque étaient favorables à M. Richard (38,58 % au 1er tour) contre Mme Estelle rodes (29,7 %). On se rassure comme on peut.

La déferlante « macroniste » a frappé la 7e circonscription des Yvelines. Quoi faire ? Il ne lui reste plus à Arnaud Richard qu’à mobiliser les abstentionnistes et à bruler un cierge.

De son côté, Michèle de Vaucouleurs est restée calme à l’annonce des résultats. Elle était réellement impressionné par le score : « Le score dans la 7e circonscription est conforme au score national et conforme aussi à nos attentes, » a commenté Mme Des Vaucouleurs. Pour elle, «  le pays a besoin d’un renouveau démocratique, d’un changement de têtes et de pratiques... car le changement est en marche !  »

Elle va continuer dans sa démarche de campagne. C’est-à-dire continuer sa pédagogie pour dire que la majorité est « en marche » ! Pour la probable gagnante du deuxième tour le 18 juin, « la semaine va être intense car il faut mobiliser les abstentionnistes et surtout leur expliquer le sens et l’esprit de la politique de M. Macron, le Président de la République !  » Plus prosaïquement, Michèle de Vaucouleurs envisage de faire de Triel sa vitrine politique en installant son QG d’ici à la fin de la campagne législative.

Les autres candidats de la circonscription ne se sont pas démarqués et sont bien loin derrière les deux candidats arrivés en tête à l’issu de ce premier tour.

Comme dans le reste du pays, il semble bien qu’une déferlante en faveur d’une majorité présidentielle soit en marche !