Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Bien-être > Le CHIMM certifié A par la HAS
Publié : 14 janvier

Santé publique

Le CHIMM certifié A par la HAS

Depuis le début janvier 2018, la Haute Autorité de Santé (HAS) a décidé la certification du Centre Hospitalier Inter-communal de Meulan-Les Mureaux(CHIMM) en niveau A pour une durée de six années, alors que l’avenir de ce service de proximité semble menacé par l’Agence Régionale de Santé.

Cette procédure, indépendante de l’établissement et de ses organismes de tutelle, de la Haute Autorité de Santé (HAS) vise à évaluer le niveau des prestations et des soins délivrés aux patients, la dynamique d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins mise en œuvre par les hôpitaux. Le Centre Hospitalier Inter-communal de Meulan-Les Mureaux (CHIMM) a été certifié en niveau A pour une durée de 6 ans.

L’objectif du CHIMM est de maintenir ce niveau

La certification version V2014 évalue la capacité de l’établissement à identifier et maîtriser ses risques et à mettre en œuvre les bonnes pratiques.
Le CHIMM appartient aux 34% des centres hospitaliers français certifiés à ce niveau A sans décision de recommandation, obligation d’amélioration ou réserve.
Sur le Groupement Hospitalier Territorial (GHT) Yvelines Nord, il est, selon un communiqué du CHIMM, le seul à avoir obtenu ce niveau de certification.
L’objectif du CHIMM est de maintenir ce niveau d’exigence après cette durée. Cependant, y aura t-il encore un CHIMM dans 6 ans sachant que dernièrement son service de réanimation est menacé ?

Comment est menée l’expertise ?

Entre le 12 et le 16 juin 2017, quatre experts indépendants ont mené une enquête et ont mené des audits sur chacune des 11 thématiques suivantes :

  • management de la qualité et des risques,
  • gestion du risque infectieux,
  • droits des patients,
  • parcours du patient,
  • dossier patient,
  • management de la prise en charge médicamenteuse,
  • prise en charge des urgences et des soins non programmés,
  • management de la prise en charge du patient au bloc opératoire,
  • management de la prise en charge du patient en imagerie interventionnelle,
  • management de la prise en charge du patient en endoscopie,
  • management de la prise en charge de la patiente en salle de naissance.

Ces experts ont conduit des investigations selon la méthode du « patient traceur » en évaluant la prise en charge réelle de dix patients hospitalisés en médecine, en chirurgie, en soins de suite et de réadaptation, en psychiatrie, en maternité, en soins de longue durée.

Ce rapport de certification permet d’identifier « ce qui marche, ce qui est remarquable ou doit être amélioré » d’après le communiqué du CHIMM. Une version simplifiée du rapport est à télécharger sur le site de la HAS.

Pour le CHIMM, maintenir ce niveau de certification est un nouveau défi à remporter, en espérant que ce service de proximité essentiel au bien être des habitants du bassin et de la Communauté Urbaine du Grand Paris Seine&Oise (GPS&O), soit toujours là dans 6 ans.