Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Animations > Les plus et les moins de la 25ème édition du Paris Manga & Sci-Fi (...)
Publié : 5 février

Webtélé2r/Convention Manga et SF

Les plus et les moins de la 25ème édition du Paris Manga & Sci-Fi Show(Webtélé2R)

Samedi 3 et dimanche 4 février 2018 s’est déroulée la convention du Paris Manga & Sci-Fi Show, 25ème édition du nom, à la Porte de Versailles. Si la présence exceptionnelle le dimanche de Richard Dean Anderson, le premier « MacGyver » de l’histoire de la télévision et la première édition des SCI-FI SHOW AWARDS ont apporté un coup de booste à cette édition, il y a eu des soucis d’organisation à noter, qui sont peut-être le résultat du déménagement de la convention du Hall 2 au Hall 7.

Deux fois par an, la convention du Paris Manga & Sci-fi Show se tient, depuis plusieurs années, dans le Parc des Exposition de la Porte de Versailles. Elle rassemble comme son nom l’indique une convention basée sur le Manga et les univers dérivés ainsi qu’une convention sur la SF. Cette double convention grand public est également dédié aux cultures pop, des stars de cinéma et de séries télé, du cosplays, des show-cases, du jeu vidéo, de l’animation et des arts martiaux en démonstrations et initiations, des jeux traditionnels, des voitures de films, des comédiens de doublages et des talents du web, avec de nombreuses animations comme des quizz et des conférences. Il y a souvent plus de 200 stands d’animations et de boutiques pour retrouver les dernières tendances en direct du Japon et des États-Unis. Pour cette 25ème édition, qui est également la première de l’année 2018, un vent de nouveautés a soufflé apportant de bonnes choses comme de mauvaises choses.

Nouvelle espace

Tout d’abord, la convention a déménagé sur Hall 2 au Hall 7, qui est, il est important de le dire plus grand. Les allées étaient nettement plus grandes et praticables. Une véritable bénédiction pour les cosplayers (les visiteurs pratiquant le Rôle-Play) qui ont ainsi pu circuler dans les allées sans trop abimer les tenues sous faites mains. D’ailleurs des concours de cosplays ont été organisés durant les deux jours sur les scènes de la convention. Cela a permis également à ces derniers d’organiser des points photos sans trop déranger la circulation. Par exemple, un groupe d’une vingtaine de cosplayers, portant les tenues des personnages du Manga « L’Attaque des Titans », a pu ainsi prendre les poses de leurs personnages afin que les visiteurs puissent les prendre en photo sans perturber la circulation.

La convention a accueilli pour la première fois des acteurs des séries cultes comme : Le Caméléon, Charmed et The Flash (premier série des années 90). Ce point était une demande particulière du public fan de séries télé et de science-fiction. « Ses séries multi-diffusées ont marqué des générations de téléspectateurs » comme le précise le communiqué des organisateurs de la convention. Du coup, Andrea Parker, la Mademoiselle Parker de la série « Le Caméléon », Brian Krause de « Charmed », Seth Gilliam de « The Walking Dead » et John Wesley Shipp (le Flash des années 90) étaient présents en plus de Hafþór Júlíus Björnsson, qui joue «  La Montage » dans « Game Of Thrones ».

Qui ne connaît pas MacGyver ?

Mais l’acteur culte le plus attendu de la convention, présent uniquement le dimanche, a été Richard Dean Anderson, que tout le monde connaît sous le nom de «  MacGyver » ou de « Jack O’Neill » personnage principal de la série «  StarGate : SG-1 ». En une matinée, tous les tickets pour faire des photos avec lui ou pour avoir une dédicace ont été vendus. Une foule immense s’est présentée devant la scène Sci-Fi de la convention le dimanche après-midi, lorsque Richard Dean Anderson est monté dessus et a fait face à ses fans criant « Richard, Richard… ». A 68 ans, MacGyver est toujours dans le cœur de ses fans comme Jack O’Neill, l’autre personnage que l’acteur américain a interprété à la télévision. Deux rôles totalement différents que Richard Dean Anderson a su rendre populaires dans le Monde entier. Qui ne connaît pas MacGyver ?
Durant le temps qu’il fut présent sur la convention, Richard Dean Anderson a aussi montré sa gentillesse envers ses fans, sur scène en se tournant vers eux afin qu’ils puissent le prendre en photo, ainsi que lors des séances photos officielles et de dédicaces. Pour ses deux derniers cas et malgré les longues files d’attentes, l’acteur s’est engagé à poser avec toutes les personnes ayant achetées un ticket et à signer toutes les dédicaces.

SCI-FI SHOW AWARDS

L’autre moment important de cette 25ème édition a été les SCI-FI SHOW AWARDS. Le salon PARIS MANGA & SCI-FI SHOW a décidé de créer les SCI-FI SHOW AWARDS pour récompenser les univers de l’imaginaire parus en 2017 en France. C’est le public et les internautes ont été invités à s’exprimer en votant du 5 janvier au 31 janvier 2018 pour récompenser les meilleurs comics mais aussi séries TV ou films sortis en 2017. Les résultats de ces premiers SCI-FI SHOW AWARDS, dévoilés le samedi, sont :

  • Meilleure série comic-book parue en VF :Mighty Thor
  • Meilleur(e) scénariste de comic-book : Jason Aaron
  • Meilleur(e) dessinatrice ou dessinateur de comic-book : Nicola Scott
  • Meilleur talent français dans les comics : Elsa Charretier
  • Meilleure réédition : Wolverine – L’Arme X
  • Meilleure série TV : Game Of Thrones
  • Meilleur(e) actrice ou acteur Série TV : Millie Boddy Brown dans « Stranger Things »
  • Meilleur(e) actrice ou acteur Film TV : Hugh Jackman
  • Meilleur Film sorti en 2017 : Logan

Organisation à revoir ?

Malgré toutes ses bonnes choses, il y a une tâche noire à noter qui voile un peu le succès de cette 25ème édition. Elle fut si visible que ne pas en parler est une chose impossible. Les visiteurs, les cosplayers, les exposants et ainsi que des personnes impliquées dans la structure ont relaté un problème d’organisation. Par exemple, samedi matin, à l’ouverture de 9h30, un souci d’organisation s’est vu car la file d’attente était longue, trop longue par rapport aux autres éditions. Certes, la sécurité est primordiale vis-à-vis de l’époque actuelle et cela ne peut pas être l’objet de critiques. Le travail a été fait. Cependant, il semble qu’un accès rapide pour personnes handicapées, pour VIP et pour les personnes accréditées ne s’est ouvert que vers 10h, alors que certaines personnes devaient faire interviews. Lors des éditions précédentes, tout le monde passait par la même entrée, ce qui est normal et cela fut le cas également. Et après les fouilles de sécurité, les accrédités passaient par un accès réservé et les visiteurs prenaient la file d’attente jusqu’à 9h30. Ce ne fut pas le cas à l’ouverture de 9h30. Ce problème fut réglé le dimanche matin. Mais la conséquence fut visible dans les allées le samedi matin. A 10h15, il n’y avait pas beaucoup de monde dans les allées. Autre cas, un autre problème est apparu le dimanche après-midi. Les visiteurs ont la possibilité de sortir de la convention et d’y rentrer à condition d’avoir un tampon. Evidemment, il n’y a plus d’entrée possible à 30 minutes de la fin. Là, les portes se sont fermées à 17h le dimanche alors que le salon fermait à 18h30. Des accrédités et des exposants se sont retrouvés devant des portes fermées à 17h15 ne pouvant regagner leurs stands. Mais encore une fois, la situation s’est débloquée rapidement. Il est possible de se demander si l’organisation du salon, habituellement assez bonne, n’a pas souffert de son déménagement dans le Hall 7 du Parc des Expositions ?

En dehors de ces petits soucis, importants à signaler, la 25ème édition du Paris Manga & Sci-Fi Show a donné beaucoup de plaisir à ses visiteurs toujours aussi nombreux. Et la visite de Richard Dean Anderson en a marqué plus d’un.