Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Animations > Un Mirage 2000 sur la Place de la Libération pour l’ouverture de « Ciel en (...)
Publié : 4 mars

Festival du Ciel et de l’Espace

Un Mirage 2000 sur la Place de la Libération pour l’ouverture de « Ciel en Seine »(Webtélé2R)

Du 2 au 11 mars 2018 se tient aux Mureaux la seconde édition du festival francilien du Ciel et de l’Espace : Ciel en Seine. Pour l’occasion, un Mirage 2000 « s’est posé » sur la Place de la Libération pour le plus grand plaisir des grands et des petits.

Dans l’après-midi du 2 mars, il y a eu beaucoup d’agitation dans le centre-ville des Mureaux puisque un « Mirage 2000  » s’est posé sur la Place de la Libération face à la Mairie. «  Posé  » est un bien grand mot. Plus exactement, il a été monté et installé sur la place. Cet appareil, mis en service en 1984 et prêté par l’Armée de l’Air, dont des officiers étaient présents, faisait parti des animations du weekend en lien avec la seconde édition du Festival « Ciel en Seine ».

Un spationaute chez les astronautes

Cette seconde édition du festival francilien du Ciel et de l’Espace s’est ouverte officiellement le soir même avec une conférence animée par le spationaute de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) Jean-François Clervoy. Ce dernier, diplômé de l’École Polytechnique, de l’École Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace ainsi que de l’École du Personnel Navigant d’Essais et de Réception, a effectué trois missions à bord de la navette spatiale américaine en 1994, 1997 et 1999. En étant un spationaute (nom européen) chez les astronautes (nom américain), il a ainsi étudié l’atmosphère, mis un pied dans la station russe MIR et participé à la réparation du télescope spatial HUBBLE. Il a parlé de son expérience et de ses aventures de spationaute lors de la conférence qui s’est déroulé à l’Espace des Habitants.

Ouvertures des animations et des expositions du festival

Durant le weekend du 3 et 4 mars, de nombreuses animations se sont déroulées en plus de la possibilité de monter dans le cockpit du « Mirage 2000 » avec l’aide de membres de l’Armée de l’Air. Ils étaient d’ailleurs nombreux à venir faire la queue aux pieds de l’appareil de 10h à 18h pendant ces deux jours.

Malheureusement, en raison des conditions météos, les baptêmes de l’air en Montgolfière, qui devaient se dérouler dans le Parc de Sautour le samedi, n’ont pas pu se dérouler. Cependant d’autres animations au COSEC Pablo-Néruda de 10h à 18h ont bien eu lieu : des défis en simulateur «  Alphajet » ou essayer le simulateur de CAP 10. Au COSEC, il était également possible de visiter une exposition autour de la tournée américaine de la Patrouille de France, qui s’est déroulée en 2017. Cette tournée avait pour but de commémorer le centenaire de l’entrée des États-Unis dans le Première Guerre Mondiale le 6 avril 2017. Un événement marquant qui a permis la victoire de la France et de ses alliés lors de cette terrible guerre.

Ce weekend a vu aussi l’ouverture de nombreuses autres expositions comme celle intitulée « Histoire Spatiale aux Mureaux » proposé par les anciens de l’aérospatial et qui se tient jusqu’au dimanche 11 mars à la Micro-Folie de la Médiathèque, ou encore d’ateliers.
Des conférences, des expositions, des animations, des projections, des rencontres sont au programme de cette seconde édition de « Ciel en Seine  ».

Lien vers le programme de Ciel en Seine 2018