Vous êtes ici : Accueil > Nature > Agriculture > Ouverture d’un magasin de producteurs à la Ferme de la Haye(Webtélé2R)
Publié : 16 juin

Agriculture biologique

Ouverture d’un magasin de producteurs à la Ferme de la Haye(Webtélé2R)

Samedi 16 juin 2018, les exploitants de la Ferme de la Haye innovent avec l’ouverture d’un magasin de producteurs sur le site même. C’est un nouveau circuit court qui est proposé aux habitants puisque la production Bio vendue est celle des exploitants.

Ce samedi, sur la Ferme de la Haye, un nouveau service local s’offre désormais aux habitants des Mureaux mais aussi à ceux des communes voisines, avec l’inauguration d’un magasin de producteurs. Fabien et Aurélie Frémin, exploitants de la Ferme de la Haye, ouvrent sur le site même un point de vente donnant accès à la population locale à leurs productions maraichères et biologiques. La production des « Frémin » alimente déjà des coopératives Bio, des restaurations collectives, des cantines scolaires ou encore des biocoops. Désormais, les habitants vont pouvoir venir acheter la production directement.

Découvrir l’exploitation et les méthodes de travail

Durant l’inauguration de ce magasin de producteurs, où la production d’Antoine Frémin, frère de Fabien, exploitant en arboriculture sur Feucherolles, est également vendue ainsi que des produits autres locaux (bières locales), les visiteurs ont pu découvrir l’exploitation de 11h à 12h30.
Fabien Frémin a fait visiter son exploitation par petits groupes, expliquant quelles types de plantes il fait pousser, comment sa ferme fonctionne et comment il traite de façon « biologique » ses cultures. Par exemple, pour les pommes de terre, Fabien explique qu’il utilise un traitement naturel qui est spécifique pour lutter contre les larves de doryphore. Il utilise la bactérie « Bacillus thuringiensis » qui produit des toxines létales pour les larves.

C’est en 2008 que sa ferme d’Agriculture Biologique (AB) s’est installée ici sur le site de la Haye, qui est pour lui un site particulier par la présence de la nappe phréatique en sous-sol approvisionnant en eau potable des millions de franciliens. Il est donc important de faire attention et de produire qu’en Bio ici. C’est pour lui « une évidence ! »
C’est donc la récolte obtenue sur 10 ha de maraîchage et 10ha de vergers qui est proposé en circuits courts dans ce nouveau point de vente.

« Cela fait chaud au cœur que la travail paye ! »

Malgré les cinq premiers mois de l’année qui ont ralenti le travail dans les champs, au point que les sols ne furent accessibles qu’en avril, la récolte fut bonne. « Cela fait chaud au cœur que la travail paye ! » déclare Antoine Frémin en parlant des résultats de cette année. L’agriculture Bio est une culture plus technique et plus valorisante pour Fabien Frémin. Dans les champs, il y a peu de cultures mais elles sont riches et variées, explique t-il. « Si vous connaissez un agriculteur qui a toujours le sourire, qu’il me donne son secret » dit-il aux visiteurs qui l’ont accompagné dans ses champs. Il souligne ici la difficulté de son travail où les résultats ne sont pas toujours ceux attendues. « Faut savoir anticiper et de ne pas avoir peur de se tromper pour être Maraîcher » : conclut-il.

Cécile Zammit Popescu, Maire de Meulan-en-Yvelines et Conseillère Départementale des Yvelines, et François Garay, Maire des Mureaux, sont venus assister à l’ouverture et ils ont visité les champs également.

En février 2017, le groupe Elior, géant de la restauration collective, et la société Acade & bio, distributeur de produits bios et locaux ont inauguré la première légumerie d’Ile-de-France à la Ferme de la Haye. Cette légumerie collecte la production d’une cinquantaine d’exploitants franciliens, dont celle de Xavier Dupuis, producteur Bio sur la Ferme de la Haye et membre de la Coopérative Bio du Val de Seine.

Avec ce nouveau magasin, la Ferme de la Haye offre un nouveau service en circuits courts locaux, qui ne peut que rencontrer qu’un fort succès auprès des habitants.