Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Animations > Le 7e Salon de la BD de Verneuil expose la Grande Guerre(Webtélé2R)
Publié : 19 novembre

Webtélé2R/salon de la BD

Le 7e Salon de la BD de Verneuil expose la Grande Guerre(Webtélé2R)

Samedi 17 et dimanche 18 novembre 2018 s’est tenue la 7ème édition du Salon de la BD de Verneuil-sur-Seine proposé par la commune et l’association La Neuvième BD, avec pour thème, en lien avec les cent ans de l’armistice de la premier guerre mondiale, « des guerres et des conflits » et pour parrain : Jovan Ukropina.

Cette 7ème édition du Salon de la BD de Verneuil a eu lieu au complexe sportif François-Pons, comme chaque année, et a attiré beaucoup de visiteurs, qu’ils soient des amateurs de BD ou des néophytes curieux de tous les âges. Le but de cette manifestation, quo-organisée par la municipalité de Verneuil-sur-Seine et l’association La Neuvième BD, est de développer la pratique artistique et culturelle par la BD selon Patrice Jegovic, Maire-adjoint à la Culture de cette dernière commune. L’association La Neuvième BD est à cheval sur les communes de Verneuil-sur-Seine ainsi que sur celle de Vernouillet et son but va dans le même sens.

Le grande guerre au cœur de cette édition

Cette édition s’est placée sous le thème « des guerres et des conflits » en lien avec le centenaire de l’armistice de la premier guerre mondiale qui s’est déroulé de 1914 à 1918, comme le précisa Jacques Durand, secrétaire de l’association Le Neuvième BD. D’ailleurs, le vainqueur du Concours Jeunes Talents BD -12 est un jeune garçon nommé Gaspard Leduc de Garches, qui a réalisé une planche sur Charles Peguy ( écrivain, poète, essayiste et officier de réserve français, mort le 5 septembre 1914), suite à un travail effectué dans son école sur les auteurs et les artistes morts durant la premier guerre mondiale.

Un parrain européen

Cette année, le parrain européen de cette édition est Jovan Ukropina. C’est un auteur de bandes dessinées, né le 28 septembre 1980 à Belgrade en Serbie, il est diplômé du College of Fine and Commercial Arts de Belgrade. Depuis 1992, il est membre de l’école et de l’atelier de BD Djordje Lobacev. Il a travaillé avec l’écrivain Jean-Pierre Pécau sur la série BD « Là où vivent les morts » et « 1940 : Et si la France avait continué la guerre » ainsi qu’avec le scénariste Richard D. Nolane sur « Wunderwaffen ». Son œuvre colle totalement avec le thème choisi et il a été très apprécié des visiteurs à en croire la file d’attente devant son stand.

Parmi les artistes présents, Bastien Quignon, illustrateur de la BD « Sacha &Tomcrouz », l’histoire d’un jeune garçon et de son chien qui voyage dans le temps, a participé à un travail en amont du salon avec 8 classes des écoles de Verneuil-sur-Seine le jeudi 15 et le vendredi 16 novembre. Les enfants ont tellement bien travaillé qu’il a amené avec lui des planches réalisées par ses derniers sur son stand.

Les Ecolibris présents

Parmi les associations, autres que l’UNICEF, la Ligue des Droits de L’Homme (LDH) et Les Bulles de Mantes (attention il y aura une édition cette année), il y avait l’association Les Ecolibris, qui sont venus présenter leur activité liée au recyclage et à la récupération des vieilles BD, mais aussi sur la vente de BD’s sur le thème de l’écologie. Chose amusante, les documents, que les membres distribuent, sont imprimés sur du papier ensemencé, et donc totalement biodégradables.

Cette année encore, le Salon de la BD a attiré beaucoup de monde et le choix, évidemment, du thème de la premier guerre mondiale a aspiré énormément les artistes présents ainsi que les visiteurs.