Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Économie > Ariane 5 réussit son 6e lancement de 2018
Publié : 5 décembre

Aérospatial

Ariane 5 réussit son 6e lancement de 2018

Mardi 4 décembre 2018, au centre spatiale de Kouru, Ariane 5 a placé en orbite deux satellites pour son sixième tir de l’année. Il s’agissait du dernier lancement de l’année pour Ariane 5, qui a placé en orbite 13 satellites en 2018, placé sous le parrainage de la ville des Mureaux qui préside en 2018 la Communauté des Villes d’Ariane (CVA).

Ariane 5 a placé deux satellites en orbite de transfert géostationnaire (GTO), depuis le port spatial européen de Kourou (Guyane française) ce 4 décembre 2018. GSAT-11 est un satellite de télécommunication et GEO-KOMPSAT-2A est dédié à l’observation météorologique terrestre et spatiale.

Ce lancement a permis de mettre en orbite deux satellites d’une masse totale de 9362 kg. La performance totale demandée au lanceur était de 10297 kg, avec les ACU (Adaptateurs de Charge Utile), le SYLDA (SYstème de Lancement Double Ariane), et le LVA 3936 (Launch Vehicle Adaptor). L’orbite a pu être optimisée grâce à la puissance du lanceur Ariane 5 ECA, ce qui a permis de placer les charges utiles sur une orbite de transfert à inclinaison réduite de 3,5° (au lieu des 6° habituels). Ce tir du lanceur Ariane 5 a été placé sous la parrainage de la ville des Mureaux, qui préside, jusqu’à la fin de cette année, la Communauté des Villes d’Ariane ou CVA. Un important dispositif a été mis en place à la Médiathèque des Mureaux pour permettre aux habitants de venir voir le lancement. Un tir du lanceur Ariane 5 est déjà un événement important en soi pour cette commune puisque Les Mureaux abrite une usine d’ArianeGroup.

« A l’occasion des 6 tirs réalisés en 2018, Ariane 5 a une nouvelle fois démontré sa performance et sa flexibilité, que ce soit en mettant pour la 3e fois en orbite 4 satellites Galileo, en plaçant Bepi-Colombo, désormais en route vers Mercure, sur son orbite de libération, en célébrant son 100e lancement ou encore en démontrant une nouvelle fois sa capacité à lancer plus de 10 tonnes vers l’orbite géostationnaire. Je remercie chaleureusement les équipes d’ArianeGroup et celles de notre filiale Arianespace pour le travail accompli pour ce sixième lancement Ariane 5, qui clôt une année 2018 intense. Les succès d’Ariane 5 préparent d’ores et déjà les futurs succès d’Ariane 6. Je tiens aussi à témoigner une nouvelle fois ma reconnaissance à l’Agence spatiale européenne et au CNES pour leur confiance et leur soutien toujours renouvelés  » s’est félicité Alain Charmeau, Président exécutif d’ArianeGroup.

Maître d’œuvre industriel du développement et de l’exploitation des lanceurs Ariane 5 et Ariane 6, ArianeGroup coordonne un réseau industriel regroupant plus de 600 sociétés dans 13 pays européens, dont 350 Petites et Moyennes Entreprises. ArianeGroup pilote l’intégralité des activités industrielles, depuis les améliorations de performances et les études nécessaires autour d’Ariane 5 jusqu’à sa production, la fourniture des données ou des logiciels propres à chaque mission, sans oublier la commercialisation via Arianespace. Cette chaîne inclut les équipements et structures, la fabrication des moteurs, l’intégration des différents étages, puis l’intégration du lanceur en Guyane.

Les chiffres du vol Ariane 246 :

§ 102e lancement d’Ariane 5

§ 77e fonctionnement nominal consécutif du moteur Vulcain® 2

§ 102e fonctionnement nominal consécutif des étages propulsifs EAP (étages à poudre)

§ 142e fonctionnement nominal consécutif du moteur HM7B