Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Les Mureaux : ville d’Espace et de nature fleurissante(Webtélé2R)
Publié : 5 janvier

Voeux 2019

Les Mureaux : ville d’Espace et de nature fleurissante(Webtélé2R)

Ce samedi 5 janvier 2019, François Garay, maire de la commune des Mureaux, a présenté ses vœux aux forces vives de la ville tout en faisant le bilan de cette année placée sous le signe de l’Espace et en esquissant les projets à venir pour les habitants et leurs voisins de GSP&O.

C’est dans une ambiance florale, avec l’entrée du COSEC Pablo-Néruda aménagée en sous-bois, puis jazz, par l’ambiance musicale à l’intérieur, que les invités à la cérémonie des vœux de François Garay, maire des Mureaux et vice-président de la Communauté Urbaine du Grand Paris Seine&Oise (GPS&O), ont été accueillis.

Après une année de présidence de la Communauté des Villes d’Ariane (CVA), il y avait beaucoup à dire sur 2018 car : « En 2018, nous étions des murionautes ! ». Cette phrase conclut une vidéo rétrospective de cette année spatiale. L’année s’annonce, comme le souligna le maire des Mureaux en rappelant les événements qui ont eu lieu les années en «  9 » comme 1789, comme une année d’évolution, de transition et de révolution.
Mais avant d’en venir au discours de Monsieur le maire, prononcé en présence de nombreux élus locaux comme Philippe Tautou, président de GPS&O, Eric Roulot, maire de Limay, Cécile Zammit-Popescu, maire de Meulan-en-Yvelines et conseillère départementale des Yvelines, ou encore Bruno Millienne, député de la 9ème circonscription des Yvelines, d’autres discours ont été entendus.
Bernard Durupt, 1er adjoint au maire, en présidant cette cérémonie, a donné tout d’abord la parole aux conseils municipaux des enfants puis des jeunes. Ces derniers avaient derrières eux l’ensemble du conseil municipal de la ville.
Le conseil municipal des enfants, fraichement élu en novembre dernier, et le conseil municipal des jeunes sont revenus sur la présidence muriautine de la CVA mais surtout sur l’évolution de la commune. Effectivement, le premier plan de rénovation urbaine des Mureaux est arrivé à son terme et cette dernière commune a énormément changé sur cette période.

« Que devons-nous attendre de 2019 ? »

Avant que Monsieur le Maire ne prenne la parole, la vidéo rétrospective de cette année spatiale fut projetée. François Garay prit ensuite la parole en saluant les représentants de l’exécutif présents, les élus et les différents conseils municipaux des Mureaux. La première question qu’il posa en début de discours est importante : « Que devons-nous attendre de 2019 ? »

Avant d’en venir aux projets de 2019, il est revenu sur 2018 avec les nombreux prix, labels et réussites que la ville des Mureaux ainsi que ses habitants ont reçu ou conservé, montrant ainsi les richesses de cette commune. Il salua la réussite du premier championnat Esport aux Mureaux et annonça la création d’une association Esport d’ici peu dans sa commune. Il commença ensuite le bilan de cette année spatiale et de la 30taine d’événements que cela a généré sur la ville en partenariat avec ArianeGroup et le Parc aux étoiles de Triel. Il présenta les actions des associations locales comme « La Gerbe » ou l’implantation de la librairie associative «  Aptimots  » dans le centre ville. D’ailleurs, Monsieur le Maire rappela l’adhésion de sa commune à « Action Cœur de ville » (faisant suite de l’annonce de la seconde phase de la rénovation urbaine par exemple le pôle Léo-Lagrange ou la nouvelle caserne des pompiers), pour redynamiser le centre-ville (avec aussi l’arrivée du RER E EOLE et du Tramway du ciel). Un programme auquel la commune de Meulan-en-Yvelines va adhérer. François Garay mit aussi en avant les réussites sportives comme la montée en Nationale 2 de l’équipe féminine de Handball ainsi que la mise en avant de la nature sur la commune avec la création, par exemple, du Parc Molière. L’évolution du secteur de Bécheville est évoquée avec le Campus Départementale et le site du Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan-Les Mureaux (CHIMM) avec son campus de formation.

« C’est jeune ! »

De nombreux projets sont à venir avec GPS&O dont un grand club intercommunal d’Athlétisme ou encore un centre nautique en discussion avec Meulan et Hardricourt. GPS&O a trois ans d’existence et pour François Garay : « C’est jeune ! ». Pour lui de nombreuses avancées ont été permises par la Communauté Urbaine mais il y a encore du travail et des discussions sont amenées comme celle sur les dotations, qu’il juge inégaux. Il conclut sur GPS&O en disant : « Ce territoire est d’une richesse incroyable ! »

(Plus de détails à retrouver dans la vidéo du discours des vœux de François Garay pour 2019)

9 axes prioritaires

La fin de son discours est consacrée à l’actualité nationale qui rebondit sur des actions locales à mener avec la future concertation nationale. François Garay proposa alors 9 axes prioritaires de réflexion et de travail :
1. Encadrer les écarts de salaires et redéfinir une échelle de rémunération plus juste et plus distributive
2. Repenser l’ensemble des systèmes d’aides et plafonner les loyers en fonction des revenus
3. Répartir les financements étatiques entre le ministère de l’instruction public et le ministère de l’éducation populaire.
4. 100% d’activité à 16 ans
5. Établir une justice de proximité concernant les petits délits
6. Lancer l’interministérielle sur la dépendance durable afin d’accompagner la perte d’autonomie des seniors
7. Travailler un maillage plus pertinent des services de mobilité
8. Basculer pleinement dans la révolution numérique
9. Réaffirmer l’écologie et le développement durable comme priorités citoyennes

Pour conclure, François Garay félicita son équipe municipale et ses équipes techniques pour le travail qu’ils ont fournis en 2018. Le mot de la fin, par contre, va à la seconde et dernière vidéo rétrospective projetée après ce discours et qui se termine par cette phrase : « La ville des Mureaux vous souhaite une année 2019 fleurissante ».