Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Vœux à Evecquemont : "Il y a une crise de gouvernance au sein de Grand Paris (...)
Publié : 9 janvier

Vœux 2019

Vœux à Evecquemont : "Il y a une crise de gouvernance au sein de Grand Paris Seine&Oise"

Mardi 8 janvier 2019, la commune d’Evecquemont s’est offert une cérémonie de vœux très politisée. Madame le maire, Ghislaine Senée, a exposé les doléances de ses administrés relatives aux graves dysfonctionnements quotidiens, notamment en ce qui concerne l’environnement et la voirie.

Perché en haut des collines de l’Hautil, Evecquemont est le lieu idéal pour avoir une perspective globale des affaires publiques. Mme Ghislaine Senée, maire de cette charmante commune, avait convié une centaine de personnes pour venir partager un moment amical à l’occasion de ses vœux à la population.

Double crise au niveau national

C’était un moment politique comme Mme Senée l’a constaté, soulignant son amertume « après avoir vécu une année 2018 particulière avec le phénomène Gilets jaunes ». Selon son analyse, il s’agit bien d’une double crise, institutionnelle et politique car M. Emmanuel Macron a déçu des pans entiers de la classe moyenne et, a fortiori, les électeurs qui lui avaient fait confiance pour rétablir la France. Entre un pouvoir jupitérien et « le peuple », il n’y a plus rien et cela génère véritablement une crise de confiance. Certes, les Gilets jaunes ont des revendications sociales mais Mme Senée semblait mitigée sur leur manière violente de les exprimer. « La violence n’engendra que la violence » peut résumer son positionnement.

Ce problème national résonne comme un écho du naufrage territorial au niveau de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O). Elle a évoqué l’exemple d’une entreprise contractante de GPS&O qui n’a pas été payée et qui risque, de ce fait, d’être mise en liquidation. Qui fait quoi au sein de l’exécutif ? En outre, ce type de dysfonctionnement, non seulement administratif mais aussi politique, nourrit la double crise évoquée ci-dessus. Bientôt, il n’y aura plus de service de l’environnement ; quant aux problèmes de voirie, la quasi-totalité des communes s’en plaignent.

En tant que conseillère communautaire de GPS&O, Ghislaine Senée a ciblé l’exécutif : « Il y a une crise de gouvernance au sein de Grand Paris Seine & Oise », ajoutant "Rien ne va plus". Pour sortir de cette impasse, il faudra agir sur deux plans :
- D’abord, réinventer d’autres méthodes de travail pour engendrer des pratiques efficaces entre la majorité et les autres groupes de la communauté urbaine.
- Ensuite, mettre en œuvre une politique de proximité en s’appuyant sur les 73 communes de GPS&O.

Bilan communal et médaille de la ville

Pour revenir aux acquis de 2018, Mme Ghislaine Senée a mis en avant les travaux dans l’école communale. « Il était temps » de mettre aux normes les WC et les alentours. Le système d’éclairage des rues a été modernisé au moyen d’ampoules LED qui devraient consommer moins d’électricité. Quant à la fibre optique, le dossier avance : elle sera bientôt installée. Mme Senée a aussi remercié le Parc régional du Vexin qui a permis de consolider le rôle et la place d’Evecquemont dans le dispositif du parc.

A la fin de la séance, Mme le maire a décerné la médaille de la ville à Mme Mady Chouquet. Depuis 70 ans, elle rend des services à tous ses voisins, tissant des liens avec eux. C’est une personne attachante qui va vers les autres et vous donne une sorte d’étincelle pour continuer la vie d’une manière joyeuse. Le « Rayon de soleil » qui illumine les habitants d’Evecquemont, elle pourrait rayonner, avec sa bienveillance, dans la vallée de la Seine.