Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Mémoire > Au revoir Philippe !
Par : Hervé
Publié : 10 février

Deuil à la Rédaction

Au revoir Philippe !

Ainsi va la vie, Philippe est parti et maintenant il vit dans nos souvenirs et nos cœurs. Thierry en parle très bien : Nous perdons un compagnon de route, qui savait nous recevoir chez lui et participer à sa manière à la vie du journal. Nous avons partagé un dernier repas avec lui, la semaine dernière, et jamais nous n’aurions pu penser, une seconde, que c’était le dernier ! Je ne pourrai pas venir mardi, mais j’aurai une vraie pensée pour lui et sa famille.

e l’ai connu plus tard. A midi, lorsque j’étais seul, je m’invitais souvent chez lui ; sa porte était toujours ouverte. J’amenais mon casse-croûte et nous échangions autour du verre de l’amitié. J’appréciais beaucoup son humour. Je crois que Philippe avec nous c’était un peu comme les copains d’abord. Cette allusion à Brassens va lui plaire !

Longtemps bistrot à Rueil puis à Croissy, au début, il avait été boulanger comme son père à Poissy. Son bistrot faisait brasserie et ça marchait fort à l’époque. Ensuite, il y eut le mariage, puis les enfants. Ces derniers noëls et le nouvel an étaient l’occasion de réunions en famille chez lui. On voyait bien qu’il préparait avec soin l’évènement en se mettant en cuisine.

Philippe gardait une passion pour l’accordéon. Branché sur Radio Enghien, il était intarissable sur les grands accordéonistes, le Triellois Émile Prud’homme bien sûr ! Philippe pour les gens de Triel, c’était aussi le bon voisin, saluant sa voisine d’en face, appuyé à la fenêtre… Et cette relation avec la chatte de gouttière Mia qu’il avait recueillie.

Il aimait aussi les comédies à la française et il a été ravi de découvrir La Chèvre avec Depardieu et Pierre Richard qu’on a projeté à la Péniche. Ce soir là, notre récompense a été de l’entendre s’esclaffer de rire.

La messe d’enterrement aura lieu mardi 12 février à l’Église Saint-Martin de Triel-sur-Seine à 10 heures 30.