Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Action Cœur de ville et les évolutions des Mureaux face aux habitants(Webtélé2R)
Publié : 30 mai

Rénovation urbaine

Action Cœur de ville et les évolutions des Mureaux face aux habitants(Webtélé2R)

Mardi 28 mai 2019 lors d’une réunion publique, François Garay, maire des Mureaux, a exposé, avec son équipe et devant une salle pleine, les projets, les enjeux et les aboutissants du programme "Action Cœur de ville". Cette réunion fut l’occasion de revenir sur les différents projets qui vont impacter la rénovation urbaine jusqu’en 2030 sur Les Mureaux mais pas que sur cette commune.

« Action Cœur Ville » est un programme lancé par le Ministère de la Cohésion des territoires et les Mureaux, qui fait partie des 222 communes en France qui vont en bénéficier afin de redynamiser le centre. L’adhésion au programme a eu lieu le 8 octobre 2018 (voir article sur la signature du programme ).

Un sondage consultatif

Depuis un mois, la municipalité a mis en place un plan d’information sur ce programme avec un sondage en 7 questions afin de connaître l’avis ce ceux qui vivent ou fréquentent son centre-ville. C’est pour cette raison que ce programme ne concerne pas que les muriautins. La preuve est la présence ce soir, dans la Salle de la Micro-Folie de la Médiathèque des Mureaux, de Cécile Zammit-Popescu, maire de Meulan-en-Yvelines et conseillère départementale des Yvelines. Effectivement, comme le souligna, durant son discours, François Garay le maire des Mureaux, les conséquences du programme vont avoir un impact sur les villes voisines. C’est sur un rayon de 800 mètres que va s’étendre le programme et, de plus, la ville de Meulan-en-Yvelines fait également partie des communes choisies depuis le 6 février 2019.

Jusqu’en 2030

Cette réunion s’est déroulée en plusieurs temps. Tout d’abord, le responsable de la communication des Mureaux, Nicolas Wecker, a présenté une vidéo retraçant l’évolution urbaine de la ville depuis les années 50. Puis, il a présenté les premiers résultats du sondage, en rappelant que ce dernier n’était pas terminé puisque les membres du conseil municipal des enfants ont accueilli les nombreuses personnes venues assister à cette réunion publique en leur distribuant les sondages. Puis, Monsieur le Maire fut le premier à prendre la parole pour exposer les enjeux d’Action Cœur de Ville qui vont être liés à l’arrivée du RER E « EOLE » en 2024, faisant de la gare un pôle important. Comme il le dit lui-même, le mot gare ne sera pas suffisant pour définir ce pôle. A travers cette présentation, c’est une projection sur les différents projets et événements qui vont gérer la rénovation urbaine de la ville jusqu’en 2030 comme l’arrivée d’Ariane 6, la maison des Seniors ou encore le Pôle Léo-Lagrange (2021). L’« Action Cœur de Ville » est un programme qui va s’étendre jusqu’en 2025 avec un pilotage fait par la Mairie, contrairement au plan de rénovation urbaine numéro 2 (voir article précédent sur l’ANRU2 et le reportage vidéo à venir), qui s’étend jusqu’en 2030 sous pilotage de la Communauté Urbaine du Grand Paris Seine&Oise (GPS&O).


A sa suite, Stéphanie Aparisi, directrice du projet « Action Cœur de Ville », a présenté l’ambition du projet et un début de calendrier pour sa mise en place. Puis, Jean-Marc Bichat, architecte conseil de la ville des Mureaux, a montré comme cela va s’intégrer au schéma de cohérence urbain de la commune. Un échange avec les personnes présentes s’en est suivi.

Cette réunion publique, vis-à-vis du nombreux de personnes présentes dans la salle et des échanges, fut un succès. Cette participation a souligné surtout l’importance de la rénovation urbaine de la ville des Mureaux auprès de ses habitants et voisins. Les différents projets urbains exposés ce soir à travers « Action Cœur de Ville » et leur mises en place, vont emmener les muriautins jusqu’en 2030.