Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Vernouillet : Pascal Collado devance largement ses trois concurrents
Publié : 24 juin

Elections municipales 2019

Vernouillet : Pascal Collado devance largement ses trois concurrents

Ce dimanche 23 juin était une journée caniculaire et cela a commencé à se sentir par un étouffement lent. Le maire sortant, M. Pascal Collado, est sorti vainqueur du premier tour des élections anticipées à Vernouillet avec un score largement favorable de 44,42 % contre 24,45 % pour Mme Marie-Hélène Lopez-Jollivet, 16,73 % pour M. Jean-Yves Denis et 14,39 % pour M. Jean-Pierre Grenier. Ce dernier a surpris beaucoup de monde car il a réussi à se qualifier pour le deuxième tour de l’élection, qui aura lieu le 30 juin.

Dans une ambiance étouffante, les derniers bulletins de vote ont été comptés au bureau numéro 1 de la ville de Vernouillet. Tout le monde avait hâte que cela se termine le plus tôt possible car un match de football féminin allait opposer la France au Brésil. Revenons au premier tour de l’élection anticipée à Vernouillet qui s’est déroulé le 23 juin !

Cette élection est la conséquence de la démission du conseil municipal de la majorité des élus de l’équipe du maire Pascal Collado, après cinq ans de gestion commune, et de celle, quelque temps après, d’une partie de l’opposition, menée par Mme Marie-Hélène Lopez-Jollivet. Quatre listes se sont présentées aux électeurs à neuf mois des élections municipales de mars 2020. Claude-Henri Ney, ancien candidat de 2014, a souligné dans sa page Facebook : « Une vraie parodie de démocratie où on voit s’affronter deux listes ennemies irréconciliables, une troisième liste qui rassemble socialistes d’hier et marcheurs d’aujourd’hui, et une quatrième,  » « d’opposants à tout projet de construction/aménagement... qu’en cas d’élection, ils seront bien obligés de poursuivre, rien de fondamental n’étant possible avant les prochaines élections. »Cependant, les frondeurs de M. Jean-Yves Denis qui ont provoqué ces élections ont bien commencé le dimanche 23 juin.

Suite de l’article sur le Journal des Deux Rives