Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Bien-être > 9 acteurs du territoire s’engagent pour la santé des muriautins par un second (...)
Publié : 11 juillet

Dispositif de santé

9 acteurs du territoire s’engagent pour la santé des muriautins par un second contrat(Webtélé 2r)

Jeudi 11 juillet 2019, neuf acteurs du territoire des Mureaux et des Yvelines ont signé un second contrat local pour répondre aux inégalités territoriales et sociales liées à la santé. Ce nouveau contrat local de Santé a été signé à la Mairie des Mureaux.

Il y a trois ans un premier contrat local de Santé fut signé entre la municipalité des Mureaux, la Préfecture des Yvelines et l’Agence Régionale de Santé Île-de-France. Ce second contrat local de Santé ou CLS2 est signé par 9 acteurs en action sur le territoire des Mureaux pour une meilleure coopération à l’attention des habitants. C’est dans la salle du conseil de la Mairie des Mureaux que fut signé ce contrat dont l’application va jusqu’en 2022.
Ces neuf signataires sont : la ville des Mureaux représentée par son maire, François Garay, également vice-président de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine&Oise(GPS&O), l’Agence Régionale de Santé (ARS) Île-de-France représentée par Marc Pulick, la Préfecture des Yvelines représentée par Valérie Saintoyant, le Conseil Départemental des Yvelines représenté par Ramzi Dali, le Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan-Les Mureaux (CHIMM) représenté par Isabelle Persec, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Yvelines représentée par Sylvie Landrieu, le Centre Communal d’Action Sociale des Mureaux représenté par Aïcha Rezzouk, l’Association « Projet de santé aux Mureaux » représentée par son président Pascal Clerc et l’Éducation Nationale représentée par Marie-Claire Duprat.

Qu’est-ce qu’un contrat local de Santé ?

Ce contrat est le second signé entre des partenaires ou acteurs du territoire pour améliorer l’accès aux soins et développer des structures liées à la Santé pour les habitants. Durant la période du premier contrat, Marc Pulick de l’ARS a rappelé, durant son intervention, que la ville des Mureaux fut pionnier dans plusieurs domaines de la Santé. Il cite l’exemple de la Maison de Santé pluridisciplinaire « Philippe-Marze  ». C’était il y a un an et demi précisa, par la suite, Pascal Clerc. Cela a répondu à un besoin important de la population. Là encore, cet acte doit répondre aux besoins de la population, qui est associée à ce contrat dit «  ambitieux  ».

La démarche d’écriture de ce nouveau contrat à neuf fut exposée par Leslie Mesnay, agent de la mairie des Mureaux, en introduction à la signature. Elle présente cette démarche comme une approche globale dont l’objectif est de réduire les inégalités de Santé sur le territoire. Il a fallu un an de concertation, en faisant un bilan de juillet 2018 à janvier 2019, puis l’élaboration du contrat de février à juin 2019, afin d’aboutir à ce projet commun. Ce contrat comporte 25 fiches d’actions qui se synthétisent en quatre axes stratégiques :

• les offres de Santé,
• les parcours de soin,
• la vulnérabilité
• Santé & contextes environnementaux

Les signataires de ce nouveau contrat s’engagent ici à respecter ses axes d’actions communes pour améliorer l’offre de santé sur le territoire. Avant de signer, les neuf acteurs engagés dans ce contrat se sont exprimés sur l’importance et sur son impact de cette démarche vis-à-vis de la situation actuelle sur le territoire. Ils sont prêts à s’engager ou à poursuivre cette démarche pour réduire les inégalités, pour répondre et pour anticiper les besoins des habitants.

(Les discours et commentaires des acteurs signataires de ce second Contrat Local de Santé sont à retrouver sur le reportage vidéo à venir.)