Vous êtes ici : Accueil > Associations Locales > Aérodrome > Fête de l’air 2019 : un succès malgré la météo(Webtélé 2r)
Publié : 8 septembre

Aérodrome Les Mureaux-Verneuil

Fête de l’air 2019 : un succès malgré la météo(Webtélé 2r)

Ce samedi 7 septembre 2019 s’est tenue une nouvelle édition de la Fête de l’air sur l’aérodrome des Mureaux-Verneuil. Malgré un plafond un peu bas, en raison des nuages, le spectacle et les visiteurs étaient au rendez-vous.

Cette 11e édition de la Fête de l’air, et non 12 car la manifestation avait été annulée en 2016 par la préfecture, s’est tenue sur l’aérodrome des Mureaux-Verneuil. Comme Eugène Dalle, président du Syndicat Intercommunal à Vocation Unique ou SIVU en gestion de l’aérodrome, l’a dit«  le but de la manifestation est d’éveiller l’intérêt du public pour l’aéronautique ».
L’objectif est gagné vis-à-vis de la fréquentation de cette fête par le public, qui répond toujours présent. Il faut dire aussi que l’histoire aérienne a marqué profondément la zone entourant l’aérodrome des Mureaux-Verneuil, comme le rappel la présence d’ArianeGroup à quelques pas de ce dernier.

Malgré l’absence de la patrouille de France cette année, qui a plusieurs reprise est venues assurer le spectacle comme en 2018, et un plafond aérien bas, le spectacle fut de toute beauté.

De l’aisance aérienne

De 14h à 17, des nombreuses démonstrations aériennes se sont déroulées dans le ciel de l’aérodrome avec en ouverture un Alpha Jet, un Airbus A400M et un Solo Display de l’armée de l’air. Ces deux appareils ont subjugué les visiteurs par leurs aisances.

Pascale Alajouanine toujours au rendez-vous

De nombreux voltigeurs aériens, sur des appareils anciens et récents, se sont succès après dont une spécialiste, qui est venu souvent faire la démonstration de son talent de pilote lors des éditions précédentes de la fête. Il s’agit Pascale Alajouanine, multi-championne du Monde, d’Europe et de France. (revoir l’interview de Pascale Alajouanine)
Lors d’une démonstration, un hommage a été rendu à la famille Dassault.

Les hangars de l’aérodrome se sont transformés en halls d’expositions avec des simulateurs de vol, des ateliers jeunesses et des expositions. Aux abords de la piste de nombreux avions et planeurs s’exposaient également aux yeux des visiteurs. Ces derniers étaient accueilli à l’entrée de la fête par la reconstitution d’un camp militaire de la seconde guerre mondiale.

Même si une petite baisse de la fréquentation était visible, peu de monde le matin et beaucoup plus l’après-midi, cette 11ème édition fut un succès comme à chaque fois.