Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Cinéma > La Seine au cœur du concours de courts métrages des Mureaux 2020(Webtélé2r)
Publié : 6 mars

Concours cinématographique

La Seine au cœur du concours de courts métrages des Mureaux 2020(Webtélé2r)

Jeudi 5 mars 2020 a eu lieu la remise des prix du concours de courts métrages organisé aux Mureaux, en parallèle du festival "Ciel en Seine". D’ailleurs cette édition a mis en avant, à travers le thème choisi, la Seine elle-même. Exceptionnellement, le jury a remis en plus des trois prix prévus, un prix spécial pour le court très chantant d’une comédienne muriautine.

Du vendredi 28 février au 5 mars 2020 a été organisé le concours annuel de Courts-Métrages sur la ville des Mureaux, par cette dernière, en parallèle du festival « Ciel en Seine ». Un concours ouvert aux amateurs. Le thème de cette édition 2020 fut « La Seine  ». Le court métrage devait être réalisé en 5 jours, durer entre 3 et 6 minutes, avec un objet obligatoire «  le parapluie » et trois mots devaient être utilisés : ciel, plouf et à vau-l’eau.

Le Jury

Les courts métrages ont été analysés par un jury de cinq personnes : Boris Venon, Josiane Malico, Olivier Pamart, Serge Ratinho et Abdallah Edahmani.
Abdallah Edahmani est le président de l’association de réalisateur de courts métrages «  Ghost  » et, en tant que muriautin, il a souvent participé à ce concours avant de devenir intermittent du spectacle. Il était présent avec les deux autres membres de son association : Said Boukachabia (vice-président et trésorier) et Junior Mokabi (secrétaire).

Un prix spécial du jury

Le 5 mars, le jury a donc rendu son verdict après la projection des 14 courts métrages en compétition au Cinéma Frédéric-Dard des Mureaux, devant une salle pleine. Serge Ratinho et Noura Mazroui ont présenté cette soirée de remises de prix, qui a commencé à 21h pour se terminer vers 22h30. Trois prix devaient être remis : un premier Prix à 600€, un second à 300€ et un troisième à 100€. Cependant, un prix spécial du jury a été remis à Laurène Dulymbois, une jeune comédienne muriautine, qui s’est illustrée dans le pièce « F(l)ammes  », et qui s’est essayée à la réalisation avec un court métrage chantant intitulé : « La Pluie ». Pour cette occasion, elle a écrit une chanson sur la ville des Mureaux et, selon ses propres mots, cela n’a pas été facile en 5 jours. Ce prix n’était pas prévu mais le jury a voulu récompenser sa performance.

Le troisième Prix du concours est allé à Noy pour le court : « La Seine ».

Le second Prix fut remis à Trungk (Thanh Trung Huynh), habitué du concours, pour « Jour 7323  ».

Et le premier Prix fut décerné à Rachida Dyani pour «  Petit Bateau ». Ce dernier court a été réalisé avec la mission locale de Poissy.

En plus des prix, les trois finalistes du concours sont repartis avec une statuette réalisée par impression D3.

Cette édition a marqué encore une fois le jury par la qualité des courts métrages, qui ont été soumis à leurs votes.

Post-scriptum

Instagram de l’association "Ghost" : ghost78a