Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Société > Mesures sanitaires municipales et réouverture des écoles aux Mureaux
Publié : 25 avril

Coronavirus

Mesures sanitaires municipales et réouverture des écoles aux Mureaux

Vendredi 24 avril 2020, la municipalité des Mureaux, pour la seconde fois, a publié sur son compte YouTube, un communiqué vidéo du Maire, François Garay, faisant le bilan de la situation vis-à-vis du Covid-19. Ce bilan de la semaine présente également les mesures mises en place par la ville ainsi que les dispositifs éducatifs prévoyant la réouverture des écoles le 11 mai prochain.

Depuis deux semaines, chaque vendredi, la municipalité des Mureaux publie une vidéo/communiqué, qui prend la forme d’une interview de François Garay, maire de la ville. Le but est de présenter les actions, les mesures et de faire un bilan de la situation face au COVID-19.
Ce vendredi 24 avril, la vidéo fut tournée à l’Espace de Quartier Gérard-Philippe pour une raison qui est exposée à la fin. Le Maire a pour objectif de répondre à deux grandes questions : « Quelles sont les mesures de protection mises en par la ville  ? » et « Comment se prépare la réouverture des écoles ? »

Monsieur le Maire a commencé par faire le bilan de la crise sanitaire, ce qui permet d’avoir des informations ne concernant pas que Les Mureaux. Tout d’abord, il rappelle que la municipalité est en contact permanent avec les médecins de la ville et les hôpitaux. Le Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan-Les Mureaux (CHIMM) faisant parti du Groupement Hospitalier Territoriale (GHT) Yvelines Nord, regroupant les établissements hospitaliers et les EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) de Mantes à Saint-Germain-en-Laye, les informations concernent quasiment tout ce secteur. Il y a un effet plateau au niveau des admissions en réanimation à la baisse, comme pour les hospitalisations. La pandémie semble maîtrisée dans les EHPAD, comme celui de Châtelain-Guillet à Meulan-en-Yvelines, car il y a de moins en moins de personnes atteintes. En ce qui concerne la question des testes, le Maire attend des directives de l’Etat, mais rappelle que ces derniers vont être organisés par l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île-de-France, avec les médecins de la ville et les laboratoires.

Quelles sont les mesures de protection mises en par la ville ?

François Garay commence par parler de la question des masques et de leur gestion en remerciant Valérie Pécresse et la Région Île-de-France. L’exécutif de la région a d’ailleurs fait un rappel à la règle par rapport à la distribution des masques qu’elle a donné en raison d’abus signalés, retranscris dans un article du Parisien du 21 avril dernier : « La règle, qui a été rappelée, est que la distribution doit se faire en lien avec les mairies. »
Plus de 18 000 masques ont été récupérés par la municipalité des Mureaux, dont une partie payée par la ville. Les 6 000 premiers ont été donnés aux personnels soignants et aux personnes travaillant directement en contact avec la population. Durant la semaine du 20 avril, 6 000 autres ont été distribués principalement aux commerçants des Mureaux. Précédemment, d’autres outils de protection comme des visières, ont été également distribuées.
Le Maire souhaite que tous les habitants des Mureaux, qui doivent porter un masque, aient un masque. C’est pour cette raison qu’il a annoncé qu’une commande de 20 000 masques « grands publics » en tissu a été faite en plus des fabrications locales.
D’ailleurs, des couturières ont été regroupées à l’Espace de Quartier Gérard-Philipe, d’où le tournage de la vidéo en ce lieu pour montrer le travail en cour. 2 000 à 3 000 masques sont attendus par ce biais, mais une commande de 3 000 masques a aussi été passée auprès des couturières connues sur la ville. Et cela, sans prendre en compte les productions individuelles qui sont réalisées par les particuliers. Ce stock de masques sera distribué gratuitement aux habitants des Mureaux.

Comment se prépare la réouverture des écoles ?

Tout d’abord, François Garay est revenu sur la problématique des enfants confinés chez eux. La municipalité a mis en place une organisation précise à fin de répondre aux besoins surtout scolaires. 279 élèves des Mureaux sont sous tutorat. Pour les enfants sans connexion, un système de photocopie a été mis à leurs dispositions ; soit 2 500. Enfin, en prévision de la reprise le 11 mai, la municipalité base son plan sur un retour de tous les enfants à l’école, afin de prendre large son modèle et de l’ajuster si besoin. C’est-à-dire que les 22 écoles (maternelles et primaires) doivent être en état d’ouvrir en fonction des mesures de « protection », de « sécurité » et « sanitaires ». Le nettoyage et la désinfection des écoles vont commencer la semaine du 4 mai.
Monsieur le Maire aborde la question des transports scolaires pour les écoles en annonçant que les bus vont être aménagés pour isoler les chauffeurs et fournir le nécessaire de désinfection.
Une commission pour superviser les secteurs éducatifs ( 0 à 3, 3 à 11 et 11+) composée de quatre élus ; Marianne Cantau (3e adjoint au maire Chargée de la Formation, de la Jeunesse, de l’Enseignement secondaire et supérieur), Fatima Kechiche (4e adjoint au maire Chargée des Activités éducatives), Luis Sainz (5e adjoint au maire Chargé de la Vie scolaire) et Angela Klein (Conseillère municipale déléguée Petite enfance et Parentalité), est mise en place. Cette commission est coordonnée par Marianne Cantau.
Le Maire souhaite qu’il y ait un plan éducatif par commune dès le début du mois de mai et jusqu’à la fin des vacances de la Toussaint, afin d’avoir une continuité éducative, car, selon lui, cette dernière ne peut pas s’arrêter le 3 juillet et elle ne peut pas reprendre début septembre. Un plan d’été, en travail avec le rectorat de Versailles, doit être mis en place pour faire des Mureaux une « cité apprenante  », pour qu’il n’y ait pas d’inégalités éducatives à la rentrée de septembre 2020.

Pour terminer son intervention, le Maire des Mureaux a voulu souhaiter, en ce 24 avril 2020, un bon de Ramadan aux habitants de confession musulmane, en oubliant pas qu’il va être difficile vis-à-vis des circonstances, qui ont perturbées également les nombreuses célébrations des autres cultes de la ville en cette période.

Pour finir, le Maire expliqua sa présence ici à Gérard-Philipe, au milieu, mais à bonne distance, de l’équipe de couturières. C’est un signe d’encouragement qu’il veut envoyer aux couturières mais surtout aux nombreux bénévoles de la commune, plus de 500, qui s’activent tous les jours pour les autres afin que cette période de confinement se passe le mieux possible. Il est important, pour lui, de continuer l’esprit de « solidarité  » aux Mureaux et évidemment de respecter le confinement.

Lien vers la vidéo