Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Verneuil : Fabien Aufrechter gagne le combat à l’arraché !
Publié : 2 juillet

Municipale 2020

Verneuil : Fabien Aufrechter gagne le combat à l’arraché !

Lorsque l’on participe à un scrutin local, tout va très vite et parfois on oublie l’essentiel : structurellement, on arrive à la fin d’un cycle ; à Verneuil-sur-Seine, le début du prochain cycle est incarné par Fabien Aufrechter, naturellement un jeune !

Fabien Aufrechter et son équipe Naturellement Verneuil ont emporté le 28 juin la mairie par 32 voix ! C’était un choc pour les sortants car une des citadelles de la droite yvelinoise est tombée, suite à une campagne efficace et sans relâche d’un jeune de 28 ans, né et habitant à Verneuil-sur-Seine.

Certes, la victoire aurait pu aller vers le camp de Patrice Jégouic, héritier de Philippe Tautou. Tout tient à un moment de chance et de grâce, le panache des vainqueurs.

De toutes façons, la victoire vient de loin : « On a gagné la ville mètre par mètre, porte par porte, jardin par jardin, cour par cour… depuis presque un an », a souligné M. Aufrechter. M. Jégouic était persuadé qu’il allait gagner car c’est une ville de droite, où tout se décidait pour battre l’adversaire (plutôt de gauche ou écologiste). C’était l’épicentre du pouvoir à l’ancienne, où l’on dirige la ville, le canton, voire le département.

Pendant la pause sanitaire due au coronavirus, M. Jégouic a tenté de se montrer et de jouer le rôle de maire adjoint modèle en distribuant des masques et en encourageant les commerçants et la population. « Mais ils ont perdu le contact de la population depuis fort temps », a analysé Fabien Aufrechter. Inconnu des Vernoliens il y a un an, celui-ci a arpenté la ville sans cesse. Une enquête approfondie a été menée soulignant les enjeux majeurs de la ville : bétonisation à outrance et trop de projets d’une autre époque (déviation de la RD 154 et urbanisation de la Pointe de Verneuil).
Suite de l’article sur le Journal des Deux Rives