Vous êtes ici : Accueil > Nature > Environnement > La Marche des Enfants du Vexin : une marche pour manifester et se (...)
Par : Pollux
Publié : 6 septembre

Aménagement du territoire et Environnement

La Marche des Enfants du Vexin : une marche pour manifester et se rencontrer(Webtélé 2r)

Samedi 5 septembre 2020, une Marche des Enfants du Vexin a été organisée par l’AVL3C pour montrer l’opposition des habitants du Vexin à l’extension des carrières de la Cimenterie CALCIA située à Gargenville sur le Parc du Vexin. Une marche qui est à la fois une manifestation mais aussi moment de rencontre.

Au départ de Brueil-en-Vexin ainsi que de Sailly, l’Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières (AVL3C) a organisé, ce samedi 5 septembre, une Marche des enfants du Vexin jusqu’à la fameuse zone 109. Cette zone, situé dans le Parc du Vexin près de Brueil, est celle où le cimentier Heidelber-Calcia situé à Gargenville doit étendre ses carrières. Les autorisations ont d’ailleurs été données en juin mais de nombreux recours juridiques sont en cours. Et d’après ce qu’a déclaré la Présidente d’AVL3C, Madame Dominique Pelegrin, lors de cette marche, il semble que Calcia ne commencerait les travaux qu’une fois tous les recours juridiques épuisés, « mais il ne l’a pas écrit, donc prudence. »

Habitants et élus ensemble

Plus d’une soixantaine de personnes ont participé à cette marche masque sur le visage pour respecter les mesures sanitaires liées au Covid19.
Les habitants des deux communes, comme le montrent les nombreuses pancartes et inscriptions qui courent Brueil-en-Vexin, sont contres comme les élus du Vexin. D’ailleurs plusieurs élus locaux étaient présents pour cette marche comme la Maire de Brueil-en-Vexin, Madame Martine Tellier, et le Maire de Montalet-le-Bois, Monsieur Philippe Pernette. Il faut se rappeler que 25 maires du Vexin avaient organisés une manifestation importante contre cette extension des carrières le 30 mars 2017.

Un point sur la situation

Le cimentier a eu le 20 juin 2019 l’autorisation de l’extension des carrières de l’entreprise sur le Vexin par le Préfet des Yvelines, Jean-Jacques Brot. Mais la situation a évolué en janvier 2020 avec un revirement de situation suite à une déclaration du cimentier datant de décembre 2019. Ce dernier a déclaré vouloir délocaliser 250 salariés sur les 370 que compte le siège de Guerville à Nanterre.
Pour Pierre Bédier, Président du Département des Yvelines et les personnalités politiques locales, qui l’entouraient lors de la conférence de presse, qui s’est tenue le samedi 11 janvier dans la salle de l’Agora à Mantes-la-Jolie (voire l’article du 13 janvier 2020), Calcia a trahi les élus qui soutenaient son projet d’extension des carrières. Selon Pierre Bédier, le cimentier s’était engagé à rénover le site polluant de Gargenville et à maintenir des emplois à Guerville en échange des autorisations d’exploitation. Du coup, le jeudi 16 janvier 2020, le conseil de la Communauté Urbaine du Grand Paris Seine&Oise (GPS&O) a approuvé son Plan Local d’Urbanisme Intercommunal ou PLUi, mais il a également approuvé une motion excluant l’extension des carrières du cimentier Calcia sur la Parc du Vexin (Voir article du 18 janvier 2020).
Depuis juin, Calcia a l’autorisation d’exploitation mais les nombreux recours juridiques de l’AVLC3 Zone 109 bloquent pour le moment l’exploitation de la Zone.

CALCIA DE PAPEL

La Marche des Enfants s’est déroulée sans soucis et masquée donc. C’est une balade joyeuse dans le Vexin entre Brueil et Sailly qui s’est déroulée. Les groupes de Brueil et de Sailly se sont retrouvés à mi-parcours pour ensuite se rendre sur un point de goûter pour les enfants et d’échange. Sur le point de regroupement de mi-parcours, les participants ont été accueillis par un personnage haut en couleur parodiant une célébrè série de la plateforme Netflix, qui est devenu pour cette marche : « Calcia de Papel !.

Au cour de cette marche, des échanges entre les participants se sont déroulés évoquant la situation et évidemment leurs craintes pour l’environnement ainsi que sur la biodiversité du Parc Régional du Vexin. Christophe Huon, membre de l’AVL3C, a organisé, sur la seconde partie de marche, des questionnaires pour les enfants afin de leur faire découvrir le Vexin et son environnement.

L’association surveille les actions de la cimenterie et les 450 membres attendent beaucoup de la Communauté Urbaine de GPS&O maintenant que ses nouveaux élus sont en place.

Prochaine action de l’AVL3C :

Samedi 19 septembre, dans le cadre des journées du patrimoine, visite des vestiges du Prieuré Saint Laurent (12ème siècle) en haut de la zone 109 qui sera suivie d’une balade surprise dans la Zone 109.

Post-scriptum

Le conseil d’AVL3C

AVL3C - Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières

RNA n° W781002040 - SIREN 413 056 698

Siège Social Mairie de Fontenay-Saint-Père, 78440

Correspondance Mairie de Sailly, 78440