Vous êtes ici : Accueil > Sports > Cyclisme > Saint-Quentin-en-Yvelines, confirmée pour accueillir les épreuves olympiques (...)
Publié : 5 octobre

JO 2020

Saint-Quentin-en-Yvelines, confirmée pour accueillir les épreuves olympiques de VTT en 2024

C’est par un communiqué du lundi 5 octobre 2020, que la commune de Saint-Quentin-en-Yvelines confirme qu’elle va accueillir les épreuves olympiques de VTT pour les jeux de Paris 2024.

Communiqué du 5 octobre 2020

« Il y a quelques jours, le conseil d’administration de Paris 2024 a confirmé
que le site d’Élancourt accueillerait bien les épreuves olympiques de VTT. Une
première victoire pour SQY. SQY accueillera bien les épreuves de VTT sur
la colline d’Elancourt. Le Conseil d’administration de Paris2024, réuni le 30 septembre a confirmé que le site de la Colline d’Élancourt était bien retenu pour
accueillir les épreuves olympiques de VTT en 2024.

Une décision qui a pu aboutir grâce au travail commun de la région Île-de-France,
du département des Yvelines, de la Société de livraison des ouvrages olympiques
(SOLIDEO) et de Saint-Quentin-en-Yvelines, qui s’est fortement mobilisée.

Une décision sans surprise

Depuis plusieurs mois, le conseil d’administration du comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques 2024 de Paris (COJO) planchait pour dégager 350 millions à 400 millions d’économies à cause d’éventuels surcoûts liés à la crise du Covid dans l’organisation des JOP. Le choix de Saint-Quentin-en- Yvelines apparaissait comme le plus stratégique, permettant de concentrer les épreuves cyclistes en un même territoire, à proximité de Paris.

Saint-Quentin-en-Yvelines : terre de vélo, terre de Jeux

La candidature de SQY présentait de nombreux avantages. Sa notoriété et son implication dans le milieu cycliste en font une référence du sport de haut
niveau. L’expérience de SQY en matière d’organisation de grands événements sportifs (Championnat du monde de cyclisme sur piste en 2015, Ryder Cup au Golf National en 2018), font de l’agglomération un terrain de
Jeux idéal. SQY combine ainsi la piste (Vélodrome National), le BMX Race (Île
de loisirs) et le VTT (Colline d’Élancourt).
Si Saint-Quentin-en-Yvelines se félicite de cette première victoire, le territoire devra attendre le 17 décembre, que le comité international olympique statue sur le maintien de l’épreuve de VTT.
 »