Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Bien-être > Les professionnels de santé locaux font le point sur Les Mureaux et (...)
Publié : 14 novembre

Confinement

Les professionnels de santé locaux font le point sur Les Mureaux et Meulan

Vendredi 13 novembre 2020, la municipalité des Mureaux a publié un communiqué vidéo faisait un bilan sur les quinze premiers jours du confinement et qui donne la parole aux professionnels de santé du territoire, dont la responsable du Centre Hospitalier de Meulan-Les Mureaux (CHIMM), en soulignant que, sur les Yvelines, l’épidémie semble être contenue.

En ce vendredi 13 novembre, le maire des Mureaux, François Garay, introduit une nouvelle vidéo communiqué en faisant un point sur la situation sanitaire et en donnant la parole aux professionnels de santé locaux : médecins, infirmières...
François Garay commence à faire le point sur les 15 premiers jours de ce second confinement avant de parler des 15 prochains.

Tous les services municipaux fonctionnent

Les écoles, les centres loisirs et le post-scolaire sont ouverts et fonctionnent sur le ville dans le respect des gestes barrières. Les collèges et les lycées le sont aussi mais ne dépendent pas de la municipalité, mais, dans l’ordre du département des Yvelines et de la région île-de-France. Tous les services municipaux fonctionnent sur la ville et un système d’aides pour les personnes dépendantes est en place avec un numéro vert (08 000 78130). « Aujourd’hui, il n’y a pas une seule personne aux Mureaux qui puisse dire : je n’ai pas quelqu’un qui puisse venir chez moi. », déclare le maire dans la vidéo.
La municipalité essaie de développer des loisirs ou d’apporter des loisirs aux habitants avec notamment « La matinale des Mureaux », une émission de 1 à 2 minutes sur son Facebook tous les matins. La municipalité veut développer avec les clubs de sports de la ville, notamment le club de football, un projet de eSports et un tournoi de football virtuel sur FIFA. D’ailleurs les tournois en ligne de eSports se multiplient sur le territoire actuellement dont par exemple à Conflans-Sainte-Honorine et à Epône le weekend prochain.
La municipalité regarde avec le centre des arts pour amener des activités culturelles à proximité des habitants.
La Maire laisse la parole aux professionnels de santé qui sont «  au front par rapport à cette pandémie ». Il souligne avant que, dans les Yvelines, il semblerait que la pandémie soit contenue. Mais cela n’est pas assez une excuse pour ne pas continuer à respecter les gestes barrières et à faire très attention martèle t-il.
« Nous ne vaincrons ce virus que si nous sommes tous unis et que nous ayons une fermeté par rapport aux gestes barrières. »

La point avec la directrice du CHIMM

Isabelle Persec, la directrice déléguée du Centre Hospitalier de Meulan-Les Mureaux, le CHIMM, a fait un bilan précis de la situation de son hôpital face à cette deuxième vague de l’épidémie de Covid19. Pour le moment, la situation est maitrisée selon elle. « Nous avons des tensions plus ou moins selon les jours. Nous avons beaucoup de patients, notamment, Covid19. »
Par rapport à la première vague, une unité destinée à accueillir des patients Covid19 de l’ensemble du territoire CHIMM a été créée. Cette unité reçoit également des patients qui peuvent venir de Poissy-Saint-Germain ou Mantes-la-Jolie. Cela est logique par rapport au Groupement Hospitalier de Territoire ou GHT Nord Yvelines dont le CHIMM est membre.
Isabelle Persec explique que le CHIMM a du déprogrammer à hauteur de 50% ses interventions chirurgicales et ses hospitalisations programmées. « Mais nous arrivons à maintenir cette double activité ». Elle invite les habitants à venir à l’hôpital si ils en ont besoin. « Nous travaillons très bien avec les médecins libéraux de Meulan des Mureaux. Seule eux peuvent vous dire si votre prise en charge doit être reportée. »
Elle remercie le personnel du CHIMM pour sa mobilisation pour surmonter cette seconde vague. A ce stade la situation est maitrisée mais elle ne peut pas exclure une évolution négative. « Nous le serons dans les jours qui viennent » précise t-elle « Mais pour le moment nous tenons bon et nous faisons front ! »
Note optimiste de fin, l’hôpital continue accueillir des mamans venant accoucher et 808 naissances ont eu lieu sur le site de Meulan. « La vie continue ».

Médecins généralistes

Marie-Hélène Certain, Médecin généraliste aux Mureaux, intervint ensuite pour faire également un point de la situation et parler de son travail et de celui de ses confrères généralistes.
Les médecins des Mureaux reçoivent les patients, qui ont le Covid19, mais aussi tous les autres patients. « Il ne faut pas qu’il y ait une rupture des traitements et un retard dans la prise en charge de certaines autres situations » explique t-elle. Si une personne a des symptômes ressemblant à un état grippal, il doit aller voir son médecin généraliste. Dans l’attente du résultat du test les médecins vont mettre en isolement la personne par précaution.

Infirmières libérales

Naïma Azour est une infirmière libérale qui travaille sur Les Mureaux. D’après son témoignage, les infirmières ont développé le travail pluri-professionnel avec les médecins traitants et ils ont réfléchi sur l’organisation de la prise en charge des patients très particuliers. « Nous intervenons pour une surveillance accrue deux fois par jour des signes d’alerte. » explique t-elle. Au moindre problème, les infirmières s’adressent aux médecins.

Naïma Azour, ainsi qu’Isabelle Persec et Marie-Hélène Certain, conseillent pour les habitants des Mureaux et de Meulan-en-Yvelines de respecter les gestes barrières car cela est très efficace face aux virus. Ces professionnels de santé confirment ce fait avec force car elles sont les témoins journaliers de l’efficacité des gestes barrières qui les protègent également.

Voir en ligne : Mairie Les Mureaux