Vous êtes ici : Accueil > Nature > Environnement > Stop Décharges Sauvages : appli citoyen mise sur une couverture (...)
Publié : 6 janvier

Décharge sauvage

Stop Décharges Sauvages : appli citoyen mise sur une couverture nationale

Les incivilités sont nombreuses dans les communes du nord des Yvelines et notamment à Carrières-sous-Poissy et à Vernouillet. Depuis 2018, Alban Bernard, a ouvré pour changer la donne ; avec l’appli Stop Décharges Sauvages, développé entre 2018 et 2019, M. Bernard avance dans sa recherche de partenaires ‑publics et privés- afin de mettre en place une veille numérique pour que les décharges sauvages soient repérées, nettoyées et traitées… en attendant une brigade sur le terrain.

Les personnalités qui défendent une cause doivent être tenaces afin de faire progresser leurs idées. Alban Bernard, carrièrois et lanceur d’alertes, a milité pour le traitement et la fin de la décharge gigantesque dite «  La mer des déchets  » située dans la plaine de Carrières-sous-Poissy. Le 15 septembre 2018, il avait organisé le World Cleanup Day de Carrières-sous-Poissy. Ce fut une grande réussite avec plus de 70 personnes présentes et presque 3400 kg de déchets ramassés dans la bonne humeur. Investi dans la problématique des décharges sauvages, il réalisa plusieurs sensibilisations aux déchets sauvages dans des écoles et il avait rejoint l’association « Les marcheurs cueilleurs » fin 2018 pour régulièrement donner de son temps pour ramasser des déchets dans la nature. Il avait participé, l’été 2019, au premier festival alternatif à l’Hautil où il avait officialisé la naissance de son association Stope Décharges Sauvages.

Depuis ce combat, M. Bernard est devenu un militant pour la cause écologique sans être un politique. Il a également réussi à développer dans le cadre de sa démarche associative un outil numérique qui permet de lancer des alertes de l’apparition des dépôts ou décharges sauvages qui envahissent la plaine de Carrières et, depuis peu, la plaine agricole de Vernouillet.

Pascal Collado, maire de Vernouillet a amorcé, en janvier, un partenariat avec l’assos qui a conçu et développé cette application STOP DECHARGES SAUVAGES, qui est déjà disponible pour iPhone et iPad et qui permet d’afficher la carte de France des décharges sauvages et de transmettre les signalements aux autorités pour les faire nettoyer. La ville de Vernouillet est, hélas, un laboratoire de ce problème majeur de nos paysages quotidiens. Pour combattre ce fléau, ce partenariat entre la ville et l’assos d’Alban Bernard proposera, à terme, une module spécifique et la possibilité d’envoyer des photos aux services concernés par la lutte contre les dépôts et décharges sauvages. Alban Bernard validera avant toute intervention des services concernés. Toujours d’actualité, son message de lancement en 2018 reste le même : « je suis convaincu qu’ensemble nous pouvons agir efficacement et que l’action est à la porté de tous. C’est pourquoi j’ai réalisé l’application Stop Décharges Sauvages qui permet de transmettre un signalement. Ainsi il sera plus facile de les porter à la connaissance des autorités compétentes et de demander le ramassage.  »

En outre, les autorités compétentes envisageraient la création d’une brigade « verte » qui patrouillerait une dizaine de communes touchées par ces incivilités. Certains ont évoqué des villes telle Verneuil-sur-Seine, Vernouillet, Médan, Villennes-sur-Seine et Orgeval. En attendant, une vraie coopération entre les communes de la Rive droite, voire des communes de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, l’appli Stop Décharges Sauvages est au centre d’un reportage sur TF1. (6 janvier 2021).