Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Éducation > La FCPE d’Epône a rencontré le Maire
Publié : 12 janvier

Sectorisation scolaire

La FCPE d’Epône a rencontré le Maire

Lundi 11 janvier 2021, la FCPE d’Epône, qui soutient le mouvement des parents d’élèves du quartier d’Elisabethville, a rencontré le maire de la commune, Monsieur Guy Muller. Cette réunion, cinq points importants se sont présentés selon un bilan diffusé par les parents.

Ce samedi 9 janvier, dans la matinée, une bonne soixantaine de personnes, regroupant des parents d’élèves du quartier d’Elisabethville, la FCPE d’Epône, des élus locaux et des enfants, ont manifesté devant la Mairie d’Epône. Le but était d’interpeller le Maire, Monsieur Guy Muller, mais aussi le président du département des Yvelines, Monsieur Pierre Bédier, par rapport au projet de désectorisation les enfants du quartier d’Elisabethville du Collège Benjamin-Franklin d’Epône au Collège Arthur-Rimbaud à Aubergenville pour la rentrée 2021.

5 axes de discussion

Suite à cette manifestation, la Fédération des Conseils de Parents d’Élèves (FCPE) d’Epône a rencontré le Maire de la ville pour discuter de la situation et du problème.
Selon les informations mises à disposition des parents d’élèves, la réunion a tourné autour de 5 axes.
Tout d’abord, un point sur la situation générale a été fait et les interlocuteurs de la réunion sont conscient des enjeux ainsi que de l’attente des familles de ce quartier d’Epône, qui ne souhaitent pas mettre leurs enfants à Aubergenville alors qu’ils ont un collège déjà.
Ensuite la solution de créer des préfabriqués pour renforcer la capacité d’accueil du collège d’Epône serait étudiée par les techniciens du département des Yvelines, qui est en charge des collèges.
La FCPE pense qu’un report d’un an est envisagé. Cependant, cela n’est pas un solution à long terme mais à court terme. Est-ce un moyen de calmer les parents des élèves entrant en 6ème en 2021 et diviser le mouvement ? Effectivement, le collectif qui s’est construite « Stop à la sectorisation qui exclut nos enfants du collège d’Epône  » semble ne pas regrouper que les parents des actuels CM2 mais bien les parents d’élèves de plusieurs niveaux.
Le Maire d’Epône a proposé de recevoir les parents qui le souhaitent sur rendez-vous pour échanger avec eux. Mais là aussi, une rencontre collective serait à envisager.
Enfin, il semble que les discussions avec l’Inspection Académique des Yvelines sont toujours en cours. La situation ne serait donc pas figé dans le marbre.

En tous cas, les parents d’élèves semblent motiver à continuer leur lutte contre cette désectorisation des enfants du quartier d’Elisabethville. A première vue, ils ne veulent pas un report, comme cela s’est vu samedi lors de la manifestation, mais une annulation de ce projet. La pétition que le collectif a lancé, a recueilli 704 signatures à cette heure.