Vous êtes ici : Accueil > Sports > Esport > Une croissance de +11,3% pour le jeu vidéo français
Par : Pollux
Publié : 3 mars

Gaming

Une croissance de +11,3% pour le jeu vidéo français

Mercredi 3 mars 2021 de 9h30 à 10h45, un "webinar" a été organisé par le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (le SELL) en présence de Julie Chalmette, Présidente du SELL et des experts des panels GSD, GameTrack et App, afin e présenter l’édition 2021 de "l’Essentiel du Jeu Vidéo". Cet état des lieux du marché français du jeu vidéo a montré la bonne forme du secteur même avec la crise du COVID19. Le bilan 2020 montre une performance historique avec un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros.

Le marché 2020 du jeu vidéo en France fut une année record selon l’édition 2021 de « l’Essentiel du Jeu Vidéo » organisé le matin du 3 mars par le SELL, même s’il n’y a pas eu de Paris Games Week en 2020.

Qu’est-ce que le SELL ?

« Le SELL représente au plan national les éditeurs de jeux vidéo et de logiciels de loisirs et compte vingt-quatre adhérents. Le SELL promeut et défend les intérêts collectifs des éditeurs de jeux vidéo dans les différents domaines où ils sont engagés et sous les différents aspects professionnels, économiques ou juridiques qui les concerne, et contribue ainsi à la structuration du marché (classification, promotion de la profession, antipiraterie, presse...) et à sa reconnaissance par tous les professionnels, les pouvoirs publics et les consommateurs. Le SELL soutient la norme européenne PEGI, véritable système de classification du contenu des jeux vidéo, qui propose des informations fiables et faciles à comprendre sous forme de labels figurant sur les emballages. Le SELL représente ainsi la volonté d’engagement et de responsabilisation de l’industrie des loisirs numériques. »

Une croissance de +11,3 %

Le chiffre d’affaires du marché du jeu vidéo a atteins en France 5,3 milliards d’euros, soit une croissance de +11,3%.

Un marché qui a été boosté par des sorties très attendues : « 2,3 millions de consoles, 27,5 millions de jeux complets (Console + PC / physique + dématérialisé) et près de 7 millions d’accessoires (Console + PC) vendus en 2020 ».
Un marché qui a été également porté avec une croissance de +10% par «  les 3 écosystèmes » : l’écosystème Console représente 51% de parts de marché total du jeu vidéo, le PC Gaming croît de +9% et le Mobile de +16%.

Écosystème Console, moteur du marché

Plus précisément, avec 2,7 milliards d’euros en 2020, c’est l’écosystème console qui progresse le plus avec +10%, représentant plus de la moitié de la valeur totale du marché. « 2,3 millions de consoles se sont vendues en 2020, qui ont généré une croissance en valeur de +11% ».

Sur les ventes de jeux, c’est le dématérialisé qui a connu une année record. les ventes de jeux complets dématérialisés sur console ont connu une croissance de +79% en un an. Les ventes de jeux physiques ont démontré une« résistance assez remarquable », avec une baisse de -3,2% seulement et malgré un contexte difficile pour la distribution physique.

De plus, le chiffre d’affaires du software console reste dominé par les ventes de jeux physiques, qui représentent 38% de la valeur. Ensuite, 36% de cette valeur est captée par les ventes de jeux dématérialisés, et 15% par les contenus téléchargeables additionnels et micro-transactions.

Écosystèmes PC Gaming et Mobile au plus haut niveau historique

Évalué à 1,182 milliard d’euros, le marché du PC Gaming est porté par la croissance du Hardware et des Accessoires, progressant respectivement de +20% et +13%. Le segment Software, dont la transition est quasi-totale vers le dématérialisé (98% du chiffre d’affaires étant numérique), est en léger recul de -1 ,9%.

Pour terminer, le marché du mobile a également connu un niveau historique, pour atteindre 1,426 milliard d’euros. Selon l’Essentiel et le SELL, cela est un « signe de l’importance du jeu vidéo sur mobile, les jeux représentent 43% des téléchargements (toutes applications confondues) et 67% des dépenses des consommateurs, selon les données IOS et Google Play combinées. »

Une année singulière pour le président du SELL

Julie Chalmette, la Présidente du SELL, a déclare lors de l’Essentiel 2021 que : « l’année 2020 fut une année singulière en raison du contexte sanitaire inédit et d’une actualité très riche pour le secteur. Le marché du jeu vidéo a confirmé les grandes tendances que nous avions identifiées. Un calendrier rythmé par la sortie de nouveautés très attendues par les joueuses et les joueurs, l’excellente performance de la génération actuelle de consoles avec un catalogue riche et varié, ainsi que les lancements des nouvelles consoles en fin d’année ont permis d’alimenter un cercle vertueux pour tout le secteur. Cette année a également vu l’essor de nouveaux usages, comme le cloud gaming, qui constituent de formidables relais de croissance pour l’industrie.  » (Propos rapportés par le communiqué du SELL sur l’édition de mars 2021 de l’« Essentiel du Jeu Vidéo »)

Au-delà des bons résultats de cette année 2020, le SELL souligne le changement de regard sur le secteur et le jeu vidéo lui-même. Le jeu vidéo s’imposerait désormais comme un média positif offrant de multiples opportunités au-delà de sa fonction de divertissement. C’est tout un secteur de formations et d’emplois divers qui s’ouvre de plus en plus.

Voir en ligne : SELL