Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Logement > Le Collectif Locataires des Mureaux dénonce des dégradations dans la (...)
Publié : 9 mars

Logement

Le Collectif Locataires des Mureaux dénonce des dégradations dans la Résidence Françoise-Dolto

Dimanche 7 mars 2021, l’association le Collectif Locataires des Mureaux a filmé et publié ce mardi, une vidéo montrant des dégradations dans la Résidence Françoise-Dolto aux Mureaux. Une résidence de petits immeubles assez récente qui souffre de nombreux problèmes entre trous dans les plafonds, humidité et moisissures selon le collectif.

Le Collectif Locataires des Mureaux, ou CLM, est une association à but non lucratif, d’intérêt général promouvant la cohésion sociale locale et régionale, d’assistance et de défense des locataires selon leur https://www.facebook.com/Collectif-Locataires-des-Mureaux-CLM-102067005168655.
La résidence Françoise-Dolto, situé rue Françoise-Dolto aux Mureaux, pas très loin du Pôle-Molière, appartient à OSICA, ex groupe SNI, patrimoine du bailleur CD Habitat, selon les informations fournies par le collectif.
Le CDC Habitat est le nouveau nom du Groupe SNI en 2018, qui est une filiale de la Caisse des dépôts et consignations ayant pour mission principale la gestion du patrimoine immobilier public. L’entreprise gère 348 725 logements. C’est en 2005 que le groupe SNI se transforme en opérateur immobilier global.

Une vidéo sur Facebook pour dénoncer

Le collectif a publié ce mardi 9 mars une vidéo montrant l’état dans lequel se trouve les parties communes de l’un des immeubles de la résidence.
Lien vers la vidéo : https://fb.watch/48Ep2XMteV/

(document diffusé par CLM)
En lisant un peu plus loin, il est mentionné des problèmes de moisissures et d’humidité dans les immeubles de la Résidence Françoise-Dolto. Comme le journal n’a pas encore contacté le bailleur pour savoir son positionnement, il n’y aura pas de commentaire sur la situation.
Cependant, il semble bien que de nombreux dysfonctionnements touchent cette résidence pour le malheur des locataires.

En parallèle, dans la matinée du 9 mars 2021, le président de la Communauté Urbaine du Grand Paris Seine & Oise et maire de Mantes-La-Jolie, Raphaël Cognet a rencontré les principaux bailleurs sociaux pour anticiper les relogements dans de bonnes conditions des habitants les plus modestes dans le cadre des quatre projets de
renouvellement urbain à Chanteloup-Les-Vignes, à Les Mureaux, à Limay et à Mantes-La-Jolie.