Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Société > Un nouvel évêque pour le diocèse de Versailles : Mgr Luc Crépy
Publié : 16 avril

Diocèse de Versailles

Un nouvel évêque pour le diocèse de Versailles : Mgr Luc Crépy

Dimanche 11 avril, à 15h00, a eu lieu l’installation de Mgr Luc Crépy, nouvel évêque du diocèse de Versailles, en la cathédrale Saint-Louis de Versailles.

En décembre 2020, Mgr Éric Aumônier annonçait l’acceptation de sa démission, par le pape François, de son siège épiscopal de Versailles, après 19 ans de service. Le 6 février 2021 fut annoncé la nomination de son successeur par le pape François. Le nouvel évêque de Versailles est Mgr Luc Crépy, évêque du Puy-en-Velay. Ce dernier a fait un passage dans son futur diocèse pour rencontrer les prêtres et les diacres à la collégiale Notre-Dame de Poissy le 3 mars dernier. Il est arrivé à Versailles le 6 avril en compagnie de deux poules et de son expérience, avant d’être institué officiellement le 11 avril dans sa nouvelle cathédrale. En cadeau, le diocèse lui a offert deux autres poules, une de race Mantoise et l’autre de race Houdanaise.

La messe d’installation…

A la cérémonie, il y avait de présent l’ensemble des prêtres et séminaristes du diocèse, plusieurs diacres, des représentants des autorités civiles de la ville de Versailles et des environs, des représentants d’autres confessions religieuses, quelques fidèles triés sur le volet, un évêque oriental et des membres de l’ordre de Malte. Il y avait également plusieurs évêques d’Ile-de-France, pour ne pas dire tous, dont l’évêque auxiliaire de Versailles, Mgr Bruno Valentin, le nonce apostolique, Mgr Celestino Migliore et l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit.

Invitations à l’entrée, gestes barrières, port du masque obligatoire, distanciation sociale et, par conséquent, réduction du nombre de personnes pouvant être présents à l’événement, étaient au rendez-vous. La messe d’installation s’est déroulée de manière très formelle. L’archevêque de Paris attendait à l’extérieur avec Mgr Luc Crépy. Ils ont ensuite frappé avec la crosse de l’évêque la porte de la cathédrale avant d’y entrés et d’être accueillis par plusieurs prélats et servants d’autel, avec à leur tête le doyen du chapitre cathédrale, le père Jean-Marc Bot. Après avoir embrassé la croix et c’être signé avec l’eau, le nouvel évêque de Versailles a suivi le petit cortège et il a fait le tour de l’édifice ; une sorte de « tour du propriétaire ». Mgr Crépy s’est recueilli devant les reliques de Saint Louis et la statue de la Vierge, avant de suivre Mgr Aupetit dans le chœur, le tout sur un ancien chant en latin. Ce dernier lui a présenté son nouveau siège épiscopal et sa crosse. Ensuite, l’ancien vicaire général de Mgr Luc Crépy, au Puy-en-Velay, a présenté son ancien évêque à son nouveau diocèse. S’ensuivit la présentation de ce même diocèse par un groupe de jeunes. Le reste de la célébration s’est déroulée comme une messe normale. Comme l’a souligné, Mgr Bruno Valentin, la plupart des fidèles ne pouvant être présent physiquement, ils ont suivi la messe d’installation en direct sur les réseaux sociaux, You Tube et sur la chaine KTO. La maîtrise de la cathédrale de Versailles aux commandes, les chants étaient très beaux et représentatif de l’histoire de la ville. Au contraire, la vidéo présentée par les jeunes représentait un peu plus les « cités populaires  ». Seul bémol, certaines villes (du sud du département) ont été oubliées.

Mais qui est Mgr Luc Crépy(1) ?


Mgr Luc Crépy a été ordonné prêtre le 21 mai 1989 à Paris. De 1989 à 1995, il commence son ministère paroissial comme curé du secteur pastoral de Brétigny-sur-Orge dans le diocèse d’Évry-Corbeil-Essonnes. De 1990 à 2011, spécialisé en théologie morale, il l’enseigne à l’Institut catholique de Paris. En parallèle, de 1995 à 2001, il est recteur du séminaire inter-diocésain d’Orléans. De 2001 à 2007, il est nommé Provincial de France-Afrique au service de ses confrères eudistes et est président de la Conférence des supérieurs majeurs de France. De 2005 à 2007, il est aumônier de la prison de Fleury-Mérogis. De 2007 à 2012, il redevient recteur du séminaire inter-diocésain d’Orléans. En 2012, il est élu vicaire général de la Congrégation de Jésus et Marie(2) à Rome où il travaille à la reconnaissance de Saint Jean- Eudes comme docteur de l’Église. Il enseigne à l’Université pontificale grégorienne à Rome au Centre Saint-Pierre-Favre dans la formation de formateurs à la vie sacerdotale et religieuse. De 2015 à 2021, il est l’évêque du Puy-en-Velay.

Avis sur la messe d’installation et sur le nouvel évêque

Les prêtres et les fidèles du diocèse de Versailles sont heureux d’accueillir Mgr Luc Crépy. Les trois prêtres actuellement en fonction aux Mureaux, le père Baudoin de Beauvais (administrateur), le père Gaël Jacob (vicaire) et le père Philippe Mallet (prêtre au service), mais également deux paroissiennes étaient présentes à Versailles ce dimanche. Ils s’accordent tous pour dire que la cérémonie était belle, malgré qu’elle pût être jugée trop « versaillaise  » pour les Muriautins et la moitié du diocèse. Le père Gaël insiste sur la beauté du déroulement, symbolique et formelle de cette installation. Pour lui, l’évêque lui a semblé ému. Le père Baudoin, quant à lui, a trouvé que l’évêque était une personne posée. A cela le père Philippe a ajouté que la célébration représentait bien « l’hétéroclicité » du diocèse, ceux à quoi le nouvel évêque devra s’habituer. Mais ce dernier est confiant et, a priori, les fidèles également.

Post-scriptum

1 : Wikipédia
2 : Fondée par saint Jean Eudes en 1643. Au service des diocèses, les Eudistes vivent en communautés fraternelles et travaillent dans la formation des prêtres et des laïcs, dans la mission en paroisses, dans le monde scolaire et étudiant, dans la prédication de retraites.