Vous êtes ici : Accueil > Sports > Plongée & Natation > Le Cercle d’aviron du Confluent, prêt pour une belle reprise(Webtélé (...)
Publié : 11 mai

Aviron

Le Cercle d’aviron du Confluent, prêt pour une belle reprise(Webtélé 2r)

Le club d’aviron existe depuis plus quarante ans à Andrésy. La rédaction a constaté que, malgré le Covid, la passion pour un sport complet reste intacte.

Alors que des touristes franciliens s’impatientaient, le dimanche 9 mai, pour traverser le bras de la Seine jusqu’à l’Île Nancy, nous avons observé des sportifs se perfectionnant sur le plan d’eau long de 4 kilomètres entre Andrésy et l’écluse de Carrières-sous-Poissy.

Le berceau du Cercle d’aviron du Confluent (CAC) se trouve justement dans l’Île Nancy. Eric Saillard, son président, est venu à notre rencontre pour nous expliquer l’état des lieux et l’esprit dans lesquels se trouvent le club à l’annonce de la sortie du confinement.

Pendant la pandémie, «  le CAC a pris en compte les consignes sanitaires préconisées par le ministère des Sports et par la Fédération d’aviron. » Les activités du CAC ont, toutefois, été réduites pour assurer une distanciation physique et les compétitions sportives ont été suspendues. C’était un coup dur pour les 75 adhérents du club, mais il fallait bien passer par là pour atténuer la contagion du coronavirus.

Le club bénéficie d’un environnement privilégié : une zone d’entraînement idéale, fermée à toute circulation commerciale. Soixante-dix bateaux constituent les équipements pour ce sport de passionnés, nécessitant une bonne synchronisation. Le CAC propose, pour les jeunes, des entraînements les mercredis (de 17 h à 19 h), les samedis après-midi (de 14 h 30 à 18 h) et les dimanches matins (de 9 h jusqu’à midi). Les jeunes sont encouragés à participer à des compétitions dès que la situation sanitaire le permettra.

Une section « Loisir  » propose un à trois entraînements par semaine : samedi matin, dimanche matin, jeudi soir sur l’eau (aux beaux jours) ou en salle (l’hiver). Le samedi matin et le jeudi soir sur l’eau sont réservés aux rameurs détenteurs de l’Aviron d’argent (qui peut être obtenu dès la première année). En plus des séances d’entraînement, la section participe à des randonnées d’un jour ou de plusieurs : Traversée de Paris, sortie sur l’Oise, traversée de Venise, descente du Cher…).

Une section « Compétition Masters  » est ouverte aux plus de 27 ans et à ceux et celles qui s’engagent pour un programme d’entraînement régulier d’au moins quatre séances par semaine.

En attendant le retour à la normale, une dizaine d’adhérents se donnent des rendez-vous pour pratiquer ce sport passionnant, qui est très complet. Vous pouvez pratiquer à tout niveau et à tous les âges. Eric Saillard a souligné que l’aviron est une discipline olympique depuis le début des Olympiades modernes et que cela le rend optimiste pour la suite. « Même si ce fléau ne va pas disparaître, [il] souhaiterai[t] rouvrir sans problème de jauge afin permettre la pratique normale de ce sport.  », a‑t-il conclu.

Le club est ouvert toute l’année, y compris pendant les vacances scolaires. Les inscriptions sont possibles pour les jeunes né(e)s en 2010 et avant ainsi que pour les adultes jusqu’à 79 ans.

Cotisation : 150 € pour les moins de 15 ans ; 295 € pour les 15 – 18 ans, les étudiants et les demandeurs d’emploi ; 360 € pour les adultes ; droit d’entrée : 65 euros. Paiement possible en plusieurs fois.

Nouveau : vous pouvez bénéficier du Pass+ des Yvelines qui permet une aide jusqu’à 100 € pour les jeunes. Les informations sont à retrouver sur le site du département et du CAC.

Post-scriptum

Pour plus de renseignements :

Site Internet du CAC