Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Société > La tempête « Aurore » a soufflé durement sur Les Yvelines et Les (...)
Publié : 21 octobre

Météo

La tempête « Aurore » a soufflé durement sur Les Yvelines et Les Mureaux

Dans la nuit du 20 au 21 octobre, la tempête « Aurore » a touché les côtés du Nord-Ouest avant d’entrer dans les terres. Météo France avait émis une alerte Vigilance Orange vent violent pour 9 départements du mercredi 20 à 16h au jeudi 21 à 16h. Le département des Yvelines était en vigilance jaune. Dans la nuit, le département est passé en Orange et des rafales de vent sont montées très hauts en termes de vitesse. Il y a eu des dégâts comme aux Mureaux.

A 16h, le mercredi 20 octobre, Météo France avait émis une alerte « Vigilance » météo en raison de la tempête « Aurore » et avait placé en « Vigilance Orange » 9 départements des côtes Nord-Ouest de la France jusqu’au jeudi 21 octobre 16h. Plusieurs départements situés en dessous, comme les Yvelines, étaient placés en « Vigilance Jaune  ».
Mais durant la nuit du 20 au 21, la tempête « Aurore », contrairement à son homonyme de conte de fée, ne s’est pas endormie 100 ans en passant au-dessus de la France. A Paris, au niveau de la Tour Eiffel, la vitesse du vent est montée à 150 km/h.

Météo France multiplie les alertes durant la nuit

En raison de la violence des vents, Météo France a émis une nouvelle alerte à 1h du matin le 21 octobre pour mettre 11 départements en « Vigilance Orange » jusqu’à 16h.

A 4h03, Météo France a émis une nouvelle alerte qui réduit à 9 le nombre de départements concernés. 33 minutes plus tard, 17 départements passent en « Vigilance Orange » dont Les Yvelines. Météo France a annoncé, alors que lors du passage de la tempête en Seine-Maritime à Fécamp, la vitesse du vent était de 175 km/h.
A 6h du matin, 13 départements étaient encore en « Vigilance Orange » dont Les Yvelines. A 7h du matin, Les Yvelines et 11 autres départements sont toujours en Orange. Le préfet des Yvelines a émis un bulletin d’expertise locale d’Alerte Météorologique concernant le département mais aussi l’ensemble de la région Île-de-France. Ce bulletin fait référence aux phénomènes météorologiques dangereux classés Orange liés à un événement de type Pluie-Inondation. Cela doit s’abattre sur le département des Yvelines et la région courant de l’après-midi ce jeudi 21 octobre jusqu’au dimanche après-midi.
A 8h13, Météo France a émis une dernière alerte où seulement trois départements restés en « Vigilance Orange » dans l’Est de la France. Les Yvelines et le reste de l’Île-de-France redescendaient en « Vigilance Jaune ».

Une alerte qui est en vigueur jusqu’au vendredi 22 octobre à 16h. Mais selon les dernières prévisions de Météo-France, tout est en train de rentrer dans l’ordre car la tempête est passé et que le temps revient au calme pour le weekend. Cependant, il reste les dégâts.

Des dégâts visibles

La Normandie a été la région la plus touchée par la tempête « Aurore » avec une pointe à 175 km/h au niveau de la ville de Fécamp. Mais l’Île-de-France, Les Yvelines et les communes, comme Les Mureaux, ont subit la tempête aussi. Les transports ferroviaires et les particuliers ont subits les conséquences de la puissance des vents de la tempête. Des arbres déracinés, arrachés, cassés, des vitres cassés, des maisons endommagées, des coupures électriques et des voies ferrées impraticables en raison de chutes d’arbres font partis des nombreuses conséquences de cette tempête dont la puissance des vents a surpris beaucoup de personnes.
Les transports ne sont pas encore revenus à la normal en Île-de-France comme, par exemple, à la gare Saint-Lazare, où le trafic ferroviaire est toujours perturbé en ce jeudi soir. 40 000 foyers sont toujours sans électricité également, contre 250 000 après le passage de la tempête.
Aux Mureaux, les habitants ont entendu la puissance des vents et ont vu les conséquences. Des arbres se sont écroulés dans plusieurs endroits de la ville.
(Photo J2r 21/10/2021 à 12h40)
Par exemple rue Aristide-Briand, un arbre situé dans le jardin d’une maison s’est écroulé sur la clôture et sur les fils électriques longeant la propriété. Et ce matin, une intervention était en cour pour découper et retirer l’arbre.
(Photo J2r 21/10/2021 à 10h)
Un arbre est tombé sur l’avenue Paul-Raoult au niveau du Centre Commercial Espace mais les autorités sont intervenues.
(Photo J2r 21/10/2021 à 5h du matin)
De nombreuses coupures électriques ont été observées ce matin également et perdurent.
(Photo correspondant)Le plus impressionnant fut dans le quartier des Musiciens où les façades de bâtiments ont souffert. Effectivement, vers 4h du matin, la force du vent a fait s’en voler des plaques de polystyrène qui composaient la façade d’un bâtiment. Une partie de la façade s’est donc retrouvée sur le trottoir. Une conséquence extrêmement impressionnante qui donne une idée de la puissance des vents de la tempête « Aurore ». Mais elle pose aussi des questions sur la qualité de la construction. Pour rappel, c’est dans ce quartier que la prochaine rénovation urbaine, qui est piloté par la Communauté Urbaine Grand Paris Seine &Oise (GPS&O), va se faire.

Cet épisode météorologique donne la réfléchir et prouve que l’Homme est encore peu de chose lorsque la Nature se déchaine.