Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Bien-être > ARS Ile-de-France : dispositif régional de fidélisation des personnels (...)
Publié : 17 janvier

Santé Île-de-France

ARS Ile-de-France : dispositif régional de fidélisation des personnels infirmiers

Ce lundi 17 janvier 2022, l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île-de-France, par communiqué, annonce le lancement du dispositif régional de fidélisation des personnels infirmiers.

Voici l’intégralité du communiqué du 17 janvier 2022 qui a été transmis par l’ARS d’Île-de-France.

L’ARS Île-de-France lance un dispositif régional de fidélisation des personnels infirmiers

Face aux tensions majeures rencontrées en matière de ressources humaines dans les établissements de santé franciliens, et particulièrement pour le métier d’infirmier, l’ARS Île-de-France déploie un dispositif régional de fidélisation. L’objectif est de proposer des CDD attractifs aux IDE ayant une expérience polyvalente, notamment en intérim, afin de combler, jusqu’à l’automne 2022, les postes vacants dans les établissements de santé.

Ce dispositif régional, ouvert du 17 janvier au 28 février 2022, permettra à chaque établissement de proposer aux IDE sélectionnés sur la base de leur expérience, notamment en intérim, un CDD de 6 ou 9 mois, non renouvelable, avec une rémunération attractive et forfaitaire.

Concrètement, la rémunération s’élève à 3 085 € brut/mois (tarif vacataire) avec une prime exceptionnelle de 4 000€ pour un CDD de 6 mois et 7 000€ pour un CDD de 9 mois pour une activité à temps plein auxquelles s’ajouteront l’indemnité de précarité et l’indemnisation des congés qui n’auront pas pu être pris. Les IDE auront la possibilité d’intervenir à temps incomplet (entre 40% et 100%) et de choisir leur temps de travail quotidien. Ils doivent être affectés dans l’établissement où ils sont intervenus en temps qu’intérimaire et ne doivent pas être en disponibilité d’un établissement de santé public partie au dispositif.

Ce dispositif s’adresse à l’ensemble des établissements de santé franciliens qui peuvent se saisir ou non de cette opportunité. Le suivi et l’évaluation du dispositif seront assurés par le comité inter-fédérations composé de l’ARS Île-de-France et des fédérations hospitalières publiques et privées (AP-HP, FHF, FEHAP, FHP et UNICANCER).