Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Société > Collecte alimentaire Chrétiens/Musulmans aux bénéfices des Restos du Cœur : (...)
Publié : 8 février

Collecte alimentaire

Collecte alimentaire Chrétiens/Musulmans aux bénéfices des Restos du Cœur : des bénévoles toujours aussi motivés

Samedi 05 février 2022, c’est déroulée une nouvelle collecte alimentaire au profit des Restos du Cœur. La ville des Mureaux est hétéroclite sur tous les plans. Cette collecte alimentaire en est un beau témoignage car elle regroupe des bénévoles de différentes confessions et cela depuis quatorze ans maintenant.

Samedi dernier, encore, les mosquées Es-Salam et Tariq Ibn Zyad des Mureaux ont portés ce projet avec les différentes églises : la paroisse Catholique, l’église Évangélique de France, église Évangélique ADD des Mureaux et l’église Protestante Évangélique de Meulan.
(Les chariots de la collecte aux Halles d’Auchan (Photo EK))
Cela fait plusieurs années maintenant que les commerces Des Halles d’Auchan, dans le quartier de Grand-Ouest, et Franprix, dans le centre-ville, sont au rendez-vous de la collecte. Petite nouveauté en cette année2022, les Halles du Frais, qui se trouvent dans le quartier des Bougimonts, ont également participé. Malgré le froid et les conditions sanitaires avec les gestes barrières à respecter, cette collecte s’est fait dans la joie et la fraternité.
(Les caisses de la collecte devant les Halles du Frais dans le quartier des Bougimonts (Photo GE))

L’un des responsables de la relation chrétiens-musulmans de la ville l’a confirmé : « Les Restos du Cœur de la ville, qui sont bénéficiaires de la collecte réalisée avec leur habilitation, sont touchés par cette belle mobilisation et la générosité des dons.
Malgré les masques, et les précautions sanitaires, de beaux échanges sont venus ponctuer cette journée entre les participants mais aussi avec les donateurs. Nous avons donc vécu ce samedi 05 février un beau moment de fraternité humaine !
 »

Il y a quatorze ans, les participants des dernières heures ont le souvenir des voitures des Restos venant chercher toutes les caisses de la collecte afin que leurs bénévoles les tris et les rangent. Cette année, une des bénévoles des Restos du Cœur, a expliqué que les voitures viendraient à peu près toutes les heures pour que les bénévoles puissent gérer cette collecte dans les meilleures conditions.
(Les caisses de la collecte dans les Halles d’Auchan (Photo EK))
L’année dernière, une réflexion avait été énoncée : les jeunes n’étant pas beaucoup représenté lors de ce moment d’échange. Il fallait trouver un moyen. Cette année, les différentes confessions ont mis les bouchés-doubles. De nombreux messages sur les différents réseaux sociaux et messageries sociales ont été émis. Cela a porté ces fruits. Le nombre de « jeunes » bénévoles a doublé cette année, ce qui fait chaud au cœur. Était-ce un problème de communication ou est-ce une prise de conscience collective en ces temps difficiles ? On ne saurait le dire mais, le fait est là. Cette collecte ne désemplit pas, malgré les difficultés, que se soit sur le plan humain ou sur le plan des dons des clients.
(le prospectus qui a été distribué par les bénévoles (Photo EK))
On se dit donc à l’année prochaine pour une nouvelle collecte des relations chrétiens-musulmans des Mureaux aux bénéfices des Restos du Cœur de la ville.