Vous êtes ici : Accueil > Sports > Sports de combat > Rima Ayadi et Christ Esabe conservent leurs titres aux Mureaux
Publié : 20 février

Boxe anglaise

Rima Ayadi et Christ Esabe conservent leurs titres aux Mureaux

Ce samedi 19 février 2022, Rima Ayadi et Christ Esabe ont réussi à conserver leurs titres respectifs lors du gala de Boxe "Les Héritiers 3" organisé par le BAM L’Héritage et la ville des Mureaux.

C’est au COSEC Pablo-Néruda aux Mureaux (Yvelines), que c’est déroulé la édition du Gala de Boxe Anglaise « Les Héritiers », organisé par le Club Le BAM l’Héritage et la commune des Mureaux. Les deux combats phares de cette soirée furent ceux de Rima Ayadi, juste remis de la COVID19, et de Christ Esabe, dont les prochains exploits se feront sur le ring de l’Accord Arena, à Paris-Bercy, lors de la soirée du 14 mai 2022, où le champion français Tony Yoka va affronter Martin Bakole.

Un K.-O. pour Christ

Christ Esabe (21 ans, 1,70 m, 57 kg, 10 victoires avant ce soir, 3 avant la limite et 0 défaite), sociétaire du BAM l’Héritage, a réussi conserver son titre WBC Francophone des plumes en battant l’Argentin Nicolas Nahuel Botelli (24 ans, 10 victoires, 4 avant la limite et 6 défaites) par K.-O., intéressant à noter au 8ème round du combat. Christ Esabe continue donc ses exploits et une carrière pleine de prodiges. D’ailleurs ce prodige de la boxe, qui compte maintenant 11 victoires, veut décrocher la couronne WBA youth de la catégorie puis de faire un championnat de l’Union européenne, a t-il déclaré au journal l’Équipe. Son adversaire, pour son combat à Paris-Bercy, n’est pas encore désigné.

Ayadi vise les J.O de Paris

Rima Ayadi (31 ans, 1,73 m, 61 kg, 6 victoires avant le match, 1 avant la limite et 0 défaite), sociétaire du BAM l’Héritage, a su conserver sa ceinture WBA-Continental des légers face l’Ukrainienne Olena Medvedenko (27 ans, 1,63 m, 59,400 kg, 11 victoires et 9 défaites) aux points (100-89, 100-90, 100-90) .
Pourtant, le combat n’était pas gagné d’avance car Rima Ayadi venait juste de se remettre de la COVID19 contractée en décembre 2021 et, en plus, elle s’était blessée à la main à l’entraînement. Elle a confiné aux journalistes de l’Equipe à la suite de sa 7ème victoire, qu’elle n’a pas eu mal sauf pendant les deux premiers rounds. Comme quoi avoir une forte volonté cela aide. Et elle est forte sa volonté ainsi que sa détermination. Rima Ayadi espère disputer le Championnat d’Europe, disputer le titre continental et à la rentrée se recentrer sur la boxe amateur, car elle ambitionne une participation aux Jeux Olympiques de Paris 2024, dont le camp de base pour la boxe serait dans les Yvelines.