Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Société > A Verneuil-sur-Seine, tous unis pour la solidarité avec l’Ukraine
Publié : 7 mars

Solidarité Ukraine

A Verneuil-sur-Seine, tous unis pour la solidarité avec l’Ukraine

Le 6 mars 2022, le maire de Verneuil-sur-Seine et une soixantaine d’habitants du triangle urbaine (Triel, Verneuil et Vernouillet) se sont réunis pour soutenir le peuple ukrainien dans cette terrible guerre menée par Vladimir Poutine, chef de guerre de la Russie.

Le thème fédérateur était la paix en solidarité avec le peuple ukrainien dans ce rassemblement organisé par le maire de Verneuil-sur-Seine, M. Fabien Aufrechter, et son équipe municipale. Vers 17 heurs, le discours du maire évoquait les raisons qui incitent à soutenir et à être solidaire avec le peuple Ukrainien : « Sans nous l’Ukraine serait seule » ; sans oublier de citer les forces et valeurs de ce peuple que nous unissent telle l’amour pour la poésie. En outre, le maire de Verneuil-sur-Seine a déclaré avoir signé avec son collègue ukrainien de la ville de Pereiaslav une convention de jumelage… La ville de Pereiaslav, à 90 kilomètres au sud de Kiev, est une ville ancienne de l’Oblast (région) de la capitale d’Ukraine.

Pour le maire de Verneuil-sur-Seine, il faut savoir être solidaire car la ville de Pereiaslav « incarne la culture et l’histoire du pays ». En matière de coopération la ville de Verneuil accueille l’association d’Accueil d’enfants France-Ukraine depuis 1998. Cette association est toujours présente lors des forums d’associations à Triel, Verneuil et Vernouillet. Cette coopération et liens solidaires ont conduit à avoir une sorte de communauté ukrainienne dans les trois villes mentionnées ci-dessus.

A la fin du rassemblement, tous les participants sont restés quelques minutes pour échanger sur la situation conflictuelle à deux heures d’avion de Paris. Comment faire pour aider ? Des collectes alimentaires et vestimentaires s’organisent dans les villes adjacentes (Triel-sur-Seine par exemple). A qui s’adresser ? Il est certain que certains convois sont déjà partis avec de l’aide médicale. Il faut continuer à mobiliser l’opinion publique pour envoyer de l’aide matériel, mais aussi pour prendre position contre Vladimir Poutine, « l’Ogre de Saint-Pétersbourg » qui est contre le système démocratique occidentale. Vassily, présent au rassemblement, est d’origine ukrainienne et a souligné les attaches culturelles et démocratiques de son pays avec la France. Contrairement à Poutine, « nous voulons la démocratie » a‑t-il conclu.

Discours du maire de Verneuil-sur-Seine

M. Fabien Aufrechter.