Vous êtes ici : Accueil > Associations Locales > Animations > Molière illuminé par la Marche de La Lumière : fraternelle et solidaire
Par : Pollux
Publié : 27 mars

Balade aux Mureaux

Molière illuminé par la Marche de La Lumière : fraternelle et solidaire

Samedi 26 mars 2022, une marche de la Lumière, seconde édition, a été organisée aux Mureaux au départ de la place Molière jusqu’au Château de Bècheville, illuminant les parcs et les quartiers de belles couleurs. Un moment de joie partagé par les habitants des Mureaux qui retrouvent la liberté de se mouvoir sereinement après des mois de restriction en raison du Covid19.

Pour la seconde fois, la Marche de la Lumière a eu lieu Mureaux au depart de la Grande Place du Parc Molière. Elle s’est déroulée ce samedi 26 mars 2022 à partir de 19h, avec une importante foule de plus de 900 personnes, habitants, ou pas, la ville des Mureaux, mais toutes porteuses de lumières. Des lumières, dont les formes et les rôles variés, qui ont illuminées les quartiers du Parc Molière et de Bècheville jusque dans le parc du Château de Bècheville.

Une initiative renouvelée

La première Marche de la Lumière, portée en 2021 par le Pôle Territoriale de Coopération Économique Vivre Les Mureaux (PTCE) et d’autres associations, a eu du mal à se faire en raison du temps, mais surtout en raison des restrictions sanitaires. La première édition était initialement prévue le 20 mars 202 pour la « Journée du Bonheur ». La journée du Bonheur prend son origine dans un processus né à l’Assemblée Générale des Nations Unies, qui a proclamé la journée du 20 mars la Journée internationale du bonheur dans une résolution depuis le 12 juillet 2012.
Cette première édition fut donc reportée, plusieurs fois, mais elle a pu enfin se faire le samedi 3 juillet 2021.
Pour cette seconde édition, pas de report et une nuit magnifique, car elle s’est magnifiquement tenue ce samedi 26 mars à partir de 19h jusque dans la nuit, faisant briller de milles feux le parcours jusqu’au Château de Bècheville. Ce défilé, par ses lumières, ses feux, ses lampions et ses animations, faisait penser aux processions organisées lors du Nouvel An chinois.

Une marche mais plusieurs lumières

Cette marche est collaborative et rassemble tous les habitants. C’est un moment fraternelle et de partage mais aussi un moment de libération. Effectivement la France sort des restrictions sanitaires qui ont été mis en place pour lutter contre la Covid-19. Ce fut, d’une certaine façon, un moment de retrouvaille avec l’extérieur et, poétiquement, de renaissance. Effectivement, le Printemps vient d’arriver.

Il est possible de donner à cette initiative de nombreuses objectifs ou adjectifs pour la définir. Une marche mais elle avait plusieurs lumières. Il est plus logique de dire que tous les participants, nombreux, avaient leurs propres raisons d’y participer. Certains y voyaient même un soutien envers les ukrainiens. Une petite lumière dans la nuit du 26 mars qui permet de penser à toutes les personnes qui souffrent.

Cette marche de la Lumière a permis, au moins le temps d’une soirée, de ressembler les habitants dans cette période de doute et de guerre.