Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Économie > ArianeGroup annonce un Bac Pro « Aérospatial » à Kourou
Publié : 1er avril

Formation professionnelle

ArianeGroup annonce un Bac Pro « Aérospatial » à Kourou

Ce vendredi 1er avril 2022, par un communiqué, l’ArianeGroup a annoncé qu’en 2022, une section baccalauréat professionnel Aéronautique et Spatial en Guyane. C’est une filière qui n’existe pas encore.

Voici l’intégralité du communiqué, qui a été envoyé par ArianeGroup et disponible sur le site.

Avec ArianeGroup, un Bac Pro « Aérospatial » à Kourou

Cette année, une section baccalauréat professionnel Aéronautique et Spatial en Guyane verra le jour, une filière qui n’existe pas aujourd’hui.

En Guyane française, le secteur aérospatial manque de compétences adaptées aux besoins des entreprises et il n’existe pas actuellement d’offres de formation aéronautique et spatiale sur le territoire.

Depuis la signature d’un accord cadre de partenariat entre ArianeGroup et la Collectivité Territoriale de Guyane, le site d’ArianeGroup Kourou poursuit son étroite collaboration avec les écoles de Guyane. Son objectif final est de développer des cursus scolaires diplômants ciblés sur nos besoins d’intégration lanceurs. Ce cursus pourra enfin être proposé aux élèves guyanais par la voie de l’apprentissage.

En s’appuyant sur l’école de production interne Ariane 6 sur le site de Kourou, dirigée par Lydia Amakoud, les futurs élèves pourront ainsi bénéficier des installations et des maquettes par des mises en situations indispensables à l’apprentissage des métiers d’intégration des lanceurs ArianeGroup.

Nicolas Lyonnet, architecte lanceur Ariane 6 chez ArianeGroup et pilote du projet, nous explique les enjeux ambitieux de ce projet :

« Nous souhaitons former des jeunes guyanais aux métiers d’intégration du lanceur Ariane 6. Ce cursus professionnalisant, élaboré en collaboration étroite avec les enseignants, permettra aux étudiants de consolider leurs fondamentaux et de comprendre les grands principes des interfaces mécaniques, électriques et fluidiques entre le lanceur et les installations de lancement. L’accent sera mis sur la compréhension des risques inhérents à chaque étape de l’intégration d’un lanceur et sur la rigueur opérationnelle indispensable à notre métier. Ils appréhendent également les contraintes d’environnement associées à chacune des phases de vie de mise en œuvre du Lanceur jusqu’au décollage. »

Cet engagement contribue au développement des compétences des jeunes guyanais en proposant localement des carrières autour des lanceurs.