Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Transports > Un RER A en plus pour Cergy et un de moins pour Poissy à partir de (...)
Publié : 23 avril

Mobilités

Un RER A en plus pour Cergy et un de moins pour Poissy à partir de septembre

Le Jeudi 14 avril 2022, lors d’une réunion en visioconférence réunissant Île-de-France Mobilité, la SNCF, des élus et des associations d’usagers des transports, une décision a été prise pour améliorer la desserte de Cergy-Pontoise : un RER A en plus au départ de Cergy et un en moins à Poissy.

Depuis au moins trois ans, des demandes sont faites par des usagers des transports ferrés au niveau de la branche Cergy (d’Achères ville à Cergy) pour mener un rééquilibrage lors des heures de pointes entre les missions Cergy et Poissy. Il y a alors 5 RER A par heure sur les horaires de pointe sur les deux branches. Le Collectif d’Associations pour la Défense de l’Environnement dans les Boucles de Seine / Saint-Germain-en-Laye, ou CADEB, en 2017, lors de la refonte des grilles de transports, avait pris position pour un rééquilibrage proposant 6 RER A par heure de pointe à Cergy et 4 à Poissy.

Pour trouver une solution, Île-de-France Mobilités, la SNCF et la RATP ont organisé des réunions et des études, depuis deux ans, avec les associations et des élus en provenance des villes entre Achères et Cergy. De nombreux scenarii ont été étudiés selon les organisateurs.
Lors de la réunion du jeudi 14 avril en visioconférence, un scénario a été retenu. Voici comme Île-de-France Mobilité, à la suite de la réunion, présente le scénario qui a été retenu et qui sera en expérimentation en septembre 2022. « Les études menées depuis deux ans pour trouver des solutions, ont mis en évidence de nombreuses contraintes pesant sur ce réseau et le développement de l’offre sur la branche Cergy-Pontoise, avant l’arrivée d’Eole.
Néanmoins, elles nous permettent d’envisager, sur l’heure de pointe du matin, l’adjonction d’un RER A au départ de Cergy ; en contrepartie, sur cette même plage horaire, la branche Poissy disposerait d’un RER A en moins
 » écrivent Jean-Christophe Monnet Directeur des Relations avec les Voyageurs et les Territoires / Actions européennes et Hélène Becquet, Déléguée territoriale, dans une lettre envoyée aux participants.

Les participants de la réunion ont convenu de mener une expérimentation donc autour de cette solution à compter de septembre pour une durée de 6 mois. Il y aura un point d’étape au bout de 3 mois pour constater l’efficacité du dispositif. Cela signifie qu’à partir de septembre 2022, que sur l’heure de pointe du matin, il y aura un RER A en plus à Cergy et un de moins à Poissy. Cependant, il semble que pour une meilleure amélioration, Île-de-France Mobilités, la SNCF et la RATP mises sur la prochaine arrivée du RER E « EOLE ».

La CADEB a émis l’avis suivant sur cette expérimentation  : « Nous prenons acte de cette amélioration de la desserte de Cergy en espérant qu’il ne s’agit que d’une étape avec de nouvelles solutions pour la branche Cergy avant l’arrivée d’Eole dans le Mantois.
Nous regrettons qu’il n’y ait aucune proposition pour la desserte de Cergy en soirée. Pour le Cadeb la question de la faible desserte vers Saint-Lazare en semaine et en journée reste sur la table (1 seul transilien par heure).
 »