Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > La solidarité au peuple ukrainien se voit au Conseil municipal des (...)
Par : Pollux
Publié : 18 mai

Conseil municipal

La solidarité au peuple ukrainien se voit au Conseil municipal des Mureaux

Ce mercredi 18 mai 2022 s’est tenu dans la Mairie des Mureaux l’avant dernier conseil municipal de la ville avant la pause des mois d’été. Parmi les 21 délibérations, plusieurs ont une dimension sociale et de solidarité importante comme celle octroyant une subvention à la Croix Rouge Française pour aider le peuple d’Ukraine.

Le Conseil municipal des Mureaux s’est réuni ce mercredi 18 mai à 19h en mairie pour voter les délibérations proposées. Il y en avait 21 et aucun amendement n’a été déposé. Des discussions habituelles se sont tenus entre les oppositions et la majorité. Le Conseil municipal a pour fonction principal le vote des délibérations qui sont examinées lors des commissions. Ces dernières se passent en amont du Conseil. C’est là que les délibérations sont discutées, modifiées et que les élus de la majorité et de l’opposition, qui y travaillent ensemble, décident de les présenter ou pas lors du Conseil. L’opposition peut alors formuler des amendements en lien pour les présenter au conseil. Les élus de la majorité peuvent aussi présenter des amendements.
Certains élus se servent aussi du conseil pour « rejouer le match », façon de parler évidemment, lors de la présentation de la délibération.

Plusieurs délibérations ont retenus l’attention par leurs dimensions sociales et solidaires, par exemple envers le peuple ukrainien, mais aussi envers des étudiants des Mureaux. La rénovations urbaine a aussi été abordée.
Mais avant tout, il est important de signaler qu’une minute de silence a été observée à la mémoire de Jean-Luc Gris, Maire de Gaillon-sur-Monscient et vice président de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise en charge de la gestion des déchets qui est décès à seulement 60 ans le 8 mai dernier.

Démolition de logements indignes

Par la délibération numéro 3, le Conseil municipal a donné l’autorisation au Maire, François Garay, de déposer un dossier de permis de démolir pour la démolition de deux constructions illégales au 10 rue Saint-Fiacre et 9 rue Maurice Berteaux. Cette action est dans le cadre de la politique de lutte contre l’habitat insalubre et indigne, liée aux marchands de sommeil. Elle fut votée par tous les conseillers et conseillères présents.

Rénovation de Brossolette

La délibération numéro 4 a donné l’autorisation au Maire de déposer un dossier de permis de démolir pour la démolition du Gymnase Brossolette, en lien avec l’objectif du Nouveau programme National de Renouvellement Urbain(NPNRU). Ce programme d’aménagement a été approuvé le 30 juin 2021, pour la rénovation du city-stade existant, la démolition du gymnase et la création d’un espace en accès libre :«  avec une grande halle sportive ouverte, une piste de motricité, des vestiaires, une plateforme de sports urbains et une aire de street work out. »

Le soutien aux immeubles continue

Par la délibération numéro 6, il a été voté par toutes et tous la signature des trois conventions de plan de sauvegarde pour les immeubles des « Gémeaux ». C’est la suite des mésaventures des copropriétaires des appartements des immeubles de la Résidence des « Gémeaux », à la suite de l’effondrement d’un balcon du 6ème étage sans faire de victime. Depuis la municipalité soutient les copropriétaires pour les travaux de renforcement. Les objectifs des trois plans de sauvegarde visent à mener à bien le programme de réfection des balcons des copropriétaires, de sécurité des immeubles et de rénovation énergétique tout en résorbant les dysfonctionnements propres au fonctionnement et à la gestion des copropriétés, lever les freins et difficultés auxquels font face les copropriétaires et rendre pérenne les effets de l’action publique. Le Maire reconnait que cela prend beaucoup de temps hélas.

Soutien aux ukrainiens

La vote de la délibération numéro 8 a permis l’attribution d’une subvention de 5 000 € à la Croix Rouge Française soutien à l’Ukraine. Cette action prolonge avec la semaine de soutien à l’Ukraine organisée du 11 au 16 avril dernier, où la municipalité avec les établissements scolaires ont fait une collecte pour aider les ukrainiens face à la guerre. Cette dernière est partie en direction de la ville de Sosnowiek en Pologne, qui est jumelée avec Les Mureaux pour franchir la frontière ukrainienne (Lire l’article du 26 avril dernier). Pour aider encore plus les ukrainiens, la commune a donc octroyé une subvention à la Croix Rouge Française. Hervé Riou, conseiller municipal d’opposition, a proposé des pistes pour financer d’autres aides, mais il a surtout proposé que la conseil vote une motion contre la guerre en Ukraine. La Maire a accepté. La motion sera rédigée et proposée au vote lors du conseil municipal de juin.

Aides à la scolarité de jeunes des Mureaux

La délibération numéro 10 est aussi une aide pour des jeunes des Mureaux. Le vote de cette délibération va permettre à la commune de participer aux frais de scolarité deux jeunes des Mureaux qui sont apprentis d’Auteuil. La fondation des apprentis d’Auteuil est reconnue d’utilité publique et œuvre sociale. Elle se consacre à l’accueil, la formation et à ’insertion des jeunes en difficulté sociale. Elle va recevoir 986 € de la part de la commune, soit 493€ par élèves.
La délibération numéro 11 rejoint la précédente, puisqu’elle vote la participation au frais de scolarité au bénéfice trois élèves des Mureaux, scolarisés par la société Philanthropique à l’Institut d’Éducation Motrice de Bailly. La commune va verser 1 479€, soit 493€ par élèves.

La délibération numéro 12 est intéressante par rapport aux équipements sportifs de la ville. Cette dernière demande une subvention à l’Agence Nationale du Sport (ANS) par rapport à son dispositif de financement appelé « 5 000 Équipements sportifs de proximité ». Cela permettrait d’envisager les projets suivants : « une nouvelle aire de pratique de plein air au Stade Léo-Lagrange, une autre de pratique sportive au City Stade Curien, des parcours santé et le développement du golf urbain ». La délibération a été approuvée.

Point sur le Pôle Léo-Lagrange

La construction du Pôle Léo-Lagrange a été retardée en raison de plusieurs facteurs comme la Covid19 et la hausse des prix des matières premières. Les classes de ce futur pôle éducatif et sportif n’ouvriront pas avant la rentrée de septembre 2023.
Depuis 2022, un redéploiement de crédits du Fond Européen de Développement Économique Régionale (FEDER) au sein du territoire de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine&Oise est en cours.
Du coup, le conseil municipal a proposé par la délibération numéro 14 « l’approbation du projet et du plan de financement (annule et remplace la délibération n n°2022-01-03 du 26 janvier 2022) », pour mettre en cohérence les différents éléments administratifs constituants la demande de subvention, car des modifications sont nécessaires pour inscrire le projet « équipement mutualisés du Pôle Léo-Lagrange » dans la programmation locale de Fonds Européens. Cela permettrait d’obtenir des fonds supplémentaires pour le Pôle Léo-Lagrange, dont un état des lieux sera disponible lors du prochain et dernier Conseil municipal avant l’été, le 15 juin prochain.

La rediffusion du Conseil municipal du 18 mai 2022 est disponible en cliquant sur ce lien