Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Bien-être > « Semaine de la santé sexuelle 2022 : mobilisation régionale autour des (...)
Publié : 30 mai

ARS Île-de-France

« Semaine de la santé sexuelle 2022 : mobilisation régionale autour des LGBTphobies »

Du 30 mai au 5 juin 2022 se tient la "semaine nationale de la santé sexuelle". L’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île-de-France a diffusé une information relative à cette semaine : "Semaine de la santé sexuelle 2022 : mobilisation régionale autour des LGBTphobies"

Voici l’article transmis qui a été transmis par l’ARS d’Île-de-France ce 30 mai 2022. Plus d’informations et de détails sont à retrouver sur le site de l’ARS d’Île-de-France .

Semaine de la santé sexuelle 2022 : mobilisation régionale autour des LGBTphobies

Du 30 mai au 5 juin 2022 se tient la semaine nationale de la santé sexuelle, qui cette année s’attache particulièrement à lutter contre les discriminations LGBTphobes. L’occasion de sensibiliser les Franciliens aux enjeux d’une santé sexuelle positive. Dépistage, prévention, information : retrouvez toutes les actions menées en Île-de-France par les partenaires de l’Agence.

La santé sexuelle : une semaine pour sensibiliser à cet enjeu majeur en Île-de-France

En élargissant le champ de la communication à l’ensemble de la vie sexuelle, la semaine de la santé sexuelle promeut une conception positive et globale de la santé sexuelle. Les actions et les publics concernés seront divers afin que chacun et chacune dispose des informations et des outils pour répondre à ses demandes.

Cette semaine sera l’occasion de faire mieux connaître les différents acteurs et dispositifs proposant de répondre aux besoins d’information, de prévention, de soins et de protection pour vivre une sexualité épanouie, quel que soit son genre, son orientation sexuelle, son âge ou sa vulnérabilité particulière.

Un événement centré autour de la lutte contre les LGBTphobies

La possibilité de mener une vie sexuelle épanouie, sans violences ni contraintes est à la fois un droit et une condition pour une vie en bonne santé.

Les discriminations, violences, agressions subies en raison du genre ou de l’orientation sexuelle ont un impact majeur sur la santé mentale des personnes concernées. La crainte du rejet, de la stigmatisation, y compris dans le milieu du soin, créent des obstacles à l’accès aux soins, et un retard dans le dépistage et le traitement des IST et du VIH, mais aussi à l’accompagnement de l’itinéraire personnel de chacun.

C‘est à ce titre que la lutte contre les LGBTPhobies est une composante à part entière de la stratégie nationale de santé sexuelle et est mise au centre de cette première édition.

LGBTphobies : conseils et prise en charge en Île-de-France

Focus sur les actions de prévention franciliennes

Au niveau régional ce sont plus de 135 actions qui sont conduites par les différents acteurs engagés : associations, collectivités locales, professionnels et établissements de santé, etc.

Ces actions seront diverses : information sur les outils de prévention des IST et du VIH, mais également des grossesses non désirées, propositions de dépistage des IST et du VIH, écoute et orientation vers le soin, sensibilisation aux conséquences des discriminations sur la santé des personnes victimes, etc.

Plus d’informations sont à retrouver sur le site de l’agence de l’ARS d’Île-de-France en cliquant ici.