Vous êtes ici : Accueil > Nature > Agriculture > Les "Apidays" aux Mureaux : une exposition instructive sur nos amis les (...)
Par : Pollux
Publié : 24 juin

Les abeilles

Les "Apidays" aux Mureaux : une exposition instructive sur nos amis les abeilles(Webtélé2r)

Les 23, 24 et 25 juin 2022 auront lieu les journées nationales APIdays. Pour cette 13ème édition, le thème choisi est :« la fleur, l’abeille et...l’Homme. »
Petit tour par l’exposition sur les abeilles, qui s’est tenue dans le Parc de l’Oseraie aux Mureaux, dans le cadre des Apidays ce jeudi 23 juin.

L’APIday, littéralement : « le jour de l’abeille », est un événement annuel, qui est célébré à travers des centaines d’animations proposées à tous et gratuitement dans plus de 130 villes en France, dont la commune des Mureaux. Là, c’est les Apidays. Pendant trois jours sa société, ses bienfaits et son interaction importante avec l’Homme vont être exposés et présentés, afin de comprendre pourquoi l’abeille est la sentinelle de l’environnement.

Aux Mureaux, avec l’Office du Développement Durable (ODD), l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF), mais aussi avec le soutien d’Apidis, Apior, Propolia et Secrets du miel, plusieurs rendez-vous ont été organisés.

Tout savoir à travers une exposition

(Entrée du Parc de l’Oseraie aux Mureaux (PhotoJ2R))
Dans le Parc de l’Oseraie, le jeudi 23 juin dans l’après-midi, la Maison du Parc a été transformée en salle d’exposition. Plus exactement, sa cave est devenue l’abri d’une exposition sur l’Abeille. En raison de la chaleur, qui régnait en extérieur, le fait de faire l’exposition dans la cave de la maison fut un plus apprécié par tous les visiteurs et les animateurs. Cette exposition présentait l’abeille et sa société, car il faut parler de société vis-à-vis de la structure sociale qui règne dans la ruche entre la Reine, les ouvrières et les faux-bourdons. Une société qui est très structurée et organisée. Cette exposition fait découvrir les abeilles à travers leur anatomie, leur cycle de vie et bien plus encore.
Cette exposition se tenait de 9h à 18h pour les scolaires et à partir de 18h jusqu’à 20h, elle était ouverte au public.
Cette exposition n’est pas un simple ensemble de panneaux retraçant la vie des abeilles et ses interactions avec l’Homme au fil des siècles. En se baladant dans l’exposition, il était possible de demander des informations complémentaires aux bénévoles en polo jaune, évidemment. D’ailleurs, à l’accueille de l’exposition, qui se situait dans le parc de l’Oseraie, un cahier pédagogique, intitulé « La Fleur, l’abeille et ...l’homme : Une histoire millénaire », était donné à tous les visiteurs, ainsi qu’un petit questionnaire pour voir ce qu’ils avaient retenus de l’exposition.
Il est intéressant de voir que le lien entre l’Abeille et l’Homme existe depuis de nombreux siècles et que ce lien est présent sur toute la surface de globe. L’Abeille donne à l’Homme le miel, la cire, mais aussi des produits autres comme le pollen et d’autres qui sont des atouts pour la médecine, comme la propolis, tout en pollinisant les fleurs. Les abeilles ont inspiré les hommes et continuent à le faire. La structure alvéolaire des ruches ont inspiré les hommes pour leurs propres constructions et encore actuellement.
Mais les abeilles ont, de nos jours, un fort de taux de mortalité. Cela est le résultat de l’utilisation de produits chimiques sur les plantations, de maladies qui se développent, de parasites comme le Varroa (le vampire des ruchers) et aussi d’espèces invasives comme le frelon asiatique. Depuis 1995, la production de miel chute en France et le taux de mortalité des abeilles grippe. Le constat est dur mais réelle, surtout lorsque toutes experts sont d’accords pour dire que si les abeilles disparaissent, l’Homme ne survivra pas.

Le travail de l’apiculteur

Dans la dernière partie de l’exposition, un apiculteur présentait son travail et les matériels qu’ils utilisent. Un apiculteur ne récolte pas que le miel, il récolte aussi la gelée royale, du pollen et de la propolis. L’apiculteur est aussi là pour veiller sur les abeilles. Il les protège des maladies en les soignants mais aussi des prédateurs. C’est un travail difficile mais enrichissant. Petit précision intéressante, il est possible de devenir apiculteur sans avoir de BAC. C’est un métier qui s’apprend par formation. Aux Mureaux, il y a des ruchers dans plusieurs endroits dont dans le Parc de l’Oseraie. 90 kilos de miel ont été récolté et il était possible de le déguster après la visite de l’exposition.
Le vendredi 24 juin, de 9h à 18h pour les scolarises et de 18h à 20h pour tous, au Pôle Molière Les Mureaux, d’autres animations sont prévues.

Voir en ligne : ODD