Vous êtes ici : Accueil > Sports > Natations, plongée, aviron et voile > Les Championnats de France de Canoë-Kayak « short-race » dans le (...)
Publié : 11 août

Canoë-kayak

Les Championnats de France de Canoë-Kayak « short-race » dans le Mantois

Durant le weekend du 27 et 28 août 2022, le Stade nautique de Mantes-La-Jolie accueille les premières compétitions nationales de « short-race » de Canoë-Kayak. C’est un événement sportif à voir en attendant les Jeux Olympiques 2024 durant lesquelles plusieurs villes de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine&Oise seront « terres des jeux »

La Fédération Française de Canoë-Kayak (FFCK) a retenu le stade nautique de Mantes-la-Jolie pour accueillir les 27 et 28 août, les premiers championnats de France de Canoë-Kayak « short-race ».

Que sont les épreuves de « short-race » ?

Les épreuves de Canoë-Kayak « short-race » sont des courses de marathon version courte : 3 500m avec deux portages, uniquement en monoplace (canoë ou kayak).
Tous les participants ont deux manches à réaliser avec une série et une finale de classement. Les catégories d’âge autorisées à concourir vont de cadets à séniors. Ce format innove et offre un spectacle garanti. Les portages sont aussi très spectaculaires avec débarquement, course à pied en portant le bateau pendant 200m puis rembarquement.

Promue par la Fédération Internationale de Canoë

Cette compétition « short-race  » est promue par la Fédération Internationale de Canoë (FIC) car il constitue un compromis entre le sprint olympique (500m et 200m en ligne) et le marathon se déroulant sur de longues distances (25 à 30km) avec 7 à 8 portages, selon elle.
L’objectif est de présenter des épreuves relativement courtes d’environ 20 minutes, attractives pour le public et pouvant séduire l’auditoire télévisuel. Les embarcations sont les mêmes que celles admises en sprint avec un poids maximum ramené à 8kg au lieu de 12kg.
Tous les participants à l’exception de quelques internationaux de marathon, vont s’affronter lors des ces nouvelles épreuves sans aucune expérience de ce type compétition auparavant. Ils devront s’aligner sans aucune référence. Trois à cinq cent athlètes représentant une centaine de clubs venus de tout l’hexagone et des territoires ultra-marins devraient être présents.

L’A.S.Mantaise, le club de Canoë-Kayak du Mantois, doit présenter, selon le site de GPS&O une vingtaine de concurrents sélectionnés à l’issue des résultats des championnats de France de fond d’avril 2022.
Cependant plusieurs champions sont retenus ailleurs. Eider et Aymard Amudarain sont retenus par la saison espagnole. Les meilleures chances de l’équipe du président de la l’A.S Mantaise, Marc Bedee, selon GPS&O, reposeraient sur les sœurs Lefoulon : Salya Lefoulon en Kayak monoplace (K1) U23 et Loulia Lefoulon en K1 cadette.