Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > La première phase d’un plan de sobriété énergétique pour GPS&O (...)
Par : Pollux
Publié : 21 octobre

GPSEO

La première phase d’un plan de sobriété énergétique pour GPS&O votée

Jeudi 20 octobre 2022, lors d’un conseil communautaire de GPS&O à Aubergenville, qui restera dans les mémoires par la manifestation devant la Nacelle de citoyens contre la hausse foncière, votée le 17 février 2022, la première phase d’un plan de sobriété énergétique pour la communauté urbaine a été présentée. Un plan de réduction énergétique qui va s’appliquer aux 73 communes de la Communauté Urbaine.

Jeudi 20 octobre 2022 s’est donc tenu le conseil communautaire de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine&Oise (GPS&O ou GPSeO) à Aubergenville dans la salle de la Nacelle. Ce conseil a été dirigé par Mme Cécile Zammit-Popescu, la présidente de la Communauté Urbaine, conseillère départementale des Yvelines et maire de Meulan-en-Yvelines. Durant ce conseil, qui a été animé par une manifestation de citoyens, dont certains appartenaient au Collectif contre les impôts locaux Conflans, réagissant à la hausse de la Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties votée le 17 février 2022, plusieurs délibérations ont été votées, dont celle annonçant le première phase d’un plan de sobriété énergétique. Mais deux autres points sont intéressants à noter.

Mise en compatibilité du Plan Local Urbain Intercommunal pour le Quartier de la Gare d’Epône-Mézières

Durant ce conseil communautaire animé et limité à un public de 30 personnes par sa présidente, 21 délibérations ont été votées, comme la mise en compatibilité du Plan Local Urbain Intercommunal ou PLUi, liée à la déclaration d’utilité Publique du Projet de Pôle d’Échanges Multimodal et de Quartier de la Gare d’Epône-Mézières, afin de préparer l’arrivée du RER E ou EOLE. Ce projet est soutenu par le Département des Yvelines et il a été concrétisé, en présence du président des Yvelines M. Pierre Bédier, le mercredi 12 octobre avec la signature de deux documents lors des Universités des mairies de l’Ouest parisien à Port Marly : la « Convention PRIOR’Yvelines de développement résidentiel » et la « Charte éco-quartier ». Évidemment, Mme Zammit-Popescu, ainsi que les maires d’Epône et de Mézières-sur-Seine, Messieurs Guy Muller et Franck Fontaine, étaient présents lors de cette signature.

Un plan de sobriété énergétique pour GPS&O

Une délibération importante a été consacrée à un plan de sobriété énergétique pour GPS&O. La Communauté Urbaine veut se mobiliser pour réduire les consommations d’électricité et de gaz dans ses équipements. La première phase de ce plan se concentre sur trois points :

1 : Les piscines baissent la température
En concertation avec les municipalités concernées, les délégataires et les vingt-quatre clubs sportifs usagers des piscines et utilisateurs des équipements aquatiques, quatre mesures sont en vigueur depuis le 26 septembre 2022 :

  • Baisse de la température de l’eau d’1,5° dans toutes les piscines (de 28,5° à 27°), soit une économie de 5% ;
  • Abaissement de la température de l’air à 23-24° ;
  • Fermeture des deux bassins extérieurs des piscines Bains de Seine-Mauldre (Aubergenville) et Migneaux (Poissy) pour éviter le chauffage, le traitement ainsi que les renouvellements quotidiens réglementaires en eau (- 30%) ;
  • Fermeture temporaire des piscines en période creuse, du 12 décembre 2022 au 8 janvier 2023 (- 10 %) ;

2 : Une plage d’ouverture plus limitée à la patinoire
La patinoire communautaire, à Mantes-la-Jolie, qui accueille le grand public, les clubs et les scolaires depuis le 8 octobre, voit son activité concentrée durant les mois les plus froids. La fermeture est prévue le 30 avril 2023 et la réouverture au mois d’octobre 2023 pour réduire de 30 % ses coûts énergétiques, au lieu d’être ouverte de septembre à fin mai. Le but est de limiter la consommation d’énergie en :

  • Délestage du process froid sur les périodes de tarification en heures pleines et en heures de pointes ;
  • Réduction de la température dans les locaux de 2° ;
  • Modification de la température de la glace (-1, -2° par rapport à l’année dernière) ;
  • Réduction de l’épaisseur à 3 cm du process froid (au lieu de 4 cm) ;

3 : Éclairage public : GPS&O consulte les communes

« Le marché global de performance lancé en 2020, avec notamment le remplacement systématique des ampoules classiques par des LED, permettra d’atteindre une réduction des consommations énergétiques de l’ordre de 65 % à l’horizon 2028 » selon GPS&O. La première tranche 2021/2023, prévoit d’équiper en LED plus de 13 000 points lumineux. Cela représente une réduction de la consommation d’électricité de l’ordre de 9 000 000 Kwh, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’une ville de plus de 4000 habitants, toujours selon GPS&O.

Cette campagne à moyen terme s’accompagne, également, d’actions plus immédiates comme la limitation ou l’extinction de l’éclairage public dans les communes. GPS&O a décidé, aussi, de limiter la durée des illuminations de Noël à six semaines, du 1er décembre 2022 au 15 janvier 2023 sur son territoire.

Fond de Concours 2022

Autre délibération intéressante à noter, qui a un lien avec la sobriété énergétique, mais surtout la solidarité. Une enveloppe de 1,2 M€ a été consacrée au conventionnement des « fonds de concours 2022 ».
Ces fonds sont consacrés à une politique de solidarité territoriale qui permet la contribution au financement de projets de communes de moins de 5 000 habitants.
Vingt-quatre dossiers pour autant de communes [1] ont été retenus. Neuf ciblent les orientations du plan climat air énergie territorial de GPS&O, principalement en termes de sobriété et de performance énergétique et climatique. Ces dossiers représentent près de 50% du total des fonds de concours, soit 593 415 €.
Les projets principaux :
• Équipements scolaires, périscolaires, accueil petite enfance et santé : 323 000€
• Bâtiments administratifs et techniques : 313 000 €
• Rénovation thermique de bâtiments municipaux : 267 200 €
• Équipements sportifs et ludiques : 159 160 €
• Espaces publics : 46 900 €
• Travaux d’entretien et autres : 42 700 €
• Mobilités durables : 37 200 €
• Numérique : 13 000 €

Certains de ces projets financés par GPS&O peuvent s’inscrire dans la recherche de la sobriété énergétique.

Notes

[1Arnouville-lès-Mantes, Aulnay-sur-Mauldre, Bouafle, Breuil-Bois-Robert, Brueil-en-Vexin, Chapet, Flacourt, Fontenay-Saint-Père, Goussonville, Guerville, Issou, Jambville, Jouy-Mauvoisin, Jumeauville, Juziers, Morainvilliers, Mousseaux-sur-Seine, Oinville-sur-Montcient, Perdreauville, Porcheville, Sailly, Soindres, Tessancourt-sur-Aubette et Vert