Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Réaction du Maire de Limay sur les 13 milliards d’économie demandés
Publié : 30 juillet

Réaction du Maire de Limay sur les 13 milliards d’économie demandés

Dans un communiqué envoyé par la mairie de Limay, son maire, Eric Roulot, réagit l’annonce faite par Emmanuel Macron lors de la conférence nationale des territoires. Les propos tenu dans ce communiqué appartiennent à son auteur.

Communiqué 29/07/2017 :

Économie de 13 milliards demandée aux collectivités : Le Maire de Limay s’insurge

« Eric Roulot condamne avec la plus grande fermeté les annonces faites par le Président de la République lors de la conférence nationale des territoires

Selon le Maire de Limay, cette orientation économique prônant l’austérité budgétaire s’inscrit dans le prolongement de la baisse des dotations de l’état aux collectivités effectuées durant le quinquennat précédent.

Lors de la conférence des territoires, le Président de la République a annoncé un plan d’économie de 13 milliards correspondant aux dépenses de fonctionnement sur cinq ans. Pour Éric Roulot, ces nouveaux efforts demandés aux collectivités, notamment les communes, sont incommensurables. De plus, l’édile s’inquiète de la suppression de la taxe d’habitation et de la baisse programmée du nombre de fonctionnaires. Eric Roulot estime que les contours de cette réforme concernant cet impôt local sont encore flous et l’impact fiscal pour les ménages pourrait être limité. Ceci en partie du à la hausse de la CSG, qui conduira indubitablement vers une baisse du pouvoir d’achat.

Continuer à investir et préserver les services publics

Durant les 3 dernières années, communes, département et régions ont du faire face à une baisse de 11 milliards en 3 ans. Ce qui s’est traduit par une perte de 3 millions dans les caisses de la ville de Limay. C’est suite à cette contrainte budgétaire non prévue dans le programme de mandature que les élus limayens ont fait le choix de mettre à contribution les ménages et les entreprises, pour un effort solidaire et équilibré. Des économies ont été également réalisées sur les dépenses de fonctionnement.

Fidèles à leurs engagements, les élus ont continué d’investir pour préserver les services publics (éducation, culture et sport). Ce qui a permis notamment d’instaurer un tranche gratuite de 40% sur la facture d’eau des administrés et de créer un nouveau service de proximité, le pôle prévention/ tranquillité composé d’agents de surveillance de la voie publique et de médiateurs sociaux.

Humaniste convaincu, le Maire de Limay, prône un politique de relance keynésienne, seule voie du progrès social. »